L’abeille me rend belle

avatar

le 30 janvier 2012

Coups de cœur
Je prends soin de moi


© Véronique Geoffroy

Rien de tel que la cire d’abeille pour faire face au froid. Des cosmétiques archi naturels et carrément pas chers pour me chouchouter efficacement.

J’aime bien l’hiver, sec et froid. Sauf que ma peau, elle, aime moins. Et lorsque je pars skier, alors là, elle grimace, enfin elle tiraille sec. Je parle
cosmétique grand froid
de la peau de mes mains et de mes lèvres, que je ne pense pas à nourrir régulièrement comme je le fais systématiquement chaque matin et soir pour mon visage… En fait, je n’aime pas trop la crème pour les mains, je trouve ça gras.

Authentique, naturelle, protectrice,
la cire d’abeille

Je reçois pas mal de produits à tester, ça tombait bien je partais en voyage au Québec où les températures négatives avoisinent en ce moment les -23°C à – 29° C, aussi ai-je embarqué deux cosmétiques de la gamme Pro Intense de Laino spécial hauts sommets enneigés à la cire d’abeille, que j’ai ainsi pu tester in situ.
La cire d’abeille est réputé pour ses propriétés hydratantes, et on le sait moins hydrophobes. Riche en vitamine A, elle protège, nourrit, assouplit et adoucit les peaux sèches et abîmées, et évite aux peaux en bonne santé de ne pas s’assécher ce qui en accélère le vieillissement. Or c’est aux mains fripées que l’on voit l’âge inexorable, et là pas de botox ou d’acide hyaluronique.
LIRE également L’abeille sentinelle de ma santé
À l’instar des femmes égyptiennes qui dès l’Antiquité se chouchoutaient à la cire d’abeille, j’ai adopté les cosmétiques Pro Intense de Laino hypoallergénique avec 0 % de paraben, 0 % phénoxyéthanol, 0 % de parfum et 0 % d’huile minérale, bref qui prennent soin de ma peau le plus naturellement possible à partir de recettes simples et éprouvées de nos aïeules… Et à moindres prix pour ne pas geler mes dépenses.

Les tubes de l’hiver
> J’apprécie particulièrement la « Crème pour les Mains » pour sa texture non collante qui pénètre rapidement et protège durablement mes mains des agressions climatiques. J’en mets le soir en « masque hydratant » et le matin avant de sortir, elle ne colle pas du tout dans mes gants, une petite resucée à midi et zou j’ai la peau des mains toute souple (3,65 € le tube en 75 ml).
cosmetique grand froid
> Indispensable en hiver, le stick « Soin des Lèvres » contenant des filtres U.V. au Beurre de karité en plus de la cire d’abeille pour protéger autant que réparer les lèvres gercées et abîmées (2,50 € le Stick 4 g).
> Et puis il y a le « Baume réparateur pour les lèvres gercées et abîmées », aux propriétés nourrissante, protectrice et régénérante mais également anti-oxydante. Un petit tube que j’avais dans la poche, je m’en appliquais à chaque arrêt, de scooter comme de remontées mécaniques sur les pistes de ski, tant il faisait froid et que l’air était sec.
Au passage, j’en badigeonnais mon nez et même mes joues (du moins le peu que je laissais dépasser de mon cache nez en polaire) tant le froid rigidifiait ma peau (5 € le tube de 10 ml).

LIRE également Les cosmétiques pour homme venus d’Arctique. Chacun les siens.

LAINO : Disponible en pharmacies et parapharmacies
Ces icônes sont des liens vers des sites de partage de signet sociaux où les lecteurs peuvent partager et découvrir de nouveaux liens.
  • Twitter
  • Facebook
  • email
mots-clefs :

commentaire

  1. avatar Marc Mestdagh
    Mercredi 1 février 2012 à 18:58

    Les chutes Windigo en arrière plan, le sommet de la Montagne du Diable. Quel beau coin de pays

Laissez un commentaire