Sea Sieste&Sun

avatar

le 14 juillet 2011

Je prends soin de moi


© Hästens

Ah les vacances, enfin le loisir de me reposer, de dormir tout mon soûle, et même de siester ! Un art de vivre qui s’apprend, à n’importe quel âge…

Enfin en vacances, les pieds en éventail pour un bon moment, je peux me « pauser », ne plus rien faire, enfin si dormir à loisir, rattraper mon sommeil en retard et me réconcilier avec un sommeil de qualité, le cas

sieste en hamac

Accessoire n°1 de la sieste, le hamac (Hästens)

pour 77 % des Français qui dorment selon leurs besoins lorsqu’ils sont en villégiature, révèle une enquête sur « Les Français et leur hygiène de vie en vacances » menée par le site de voyages TripAdvisor. Bonheur suprême, je peux même faire la sieste pour profiter de mes vacances jusqu’au bout de la nuit en restant en pleine forme. Mais attention, la sieste est tout un art de vivre, ça s’apprend…

Quand faire la sieste ?
> Dès le départ en vacances ! Là, sur l’autoroute alors que le petit coup de mou se fait sentir. On se « pause » au calme sur une aire et on abaisse le siège auto ou alors on déroule le paréo sur l’herbe et on ferme les yeux quelques minutes. Les petits chanceux qui empruntent l’A6 peuvent faire une vraie de vraie sieste de 20 minutes (bénéfique la sieste flash surtout quand ce n’est pas au bureau) sur l’ « Aire de Beaune-Tailly » rebaptisée « Aire de la Sieste » du 13 au 31 juillet 2011. La société des autoroutes, l’APRR, y aménagé 28 chambres décorées par Ikéa, insonorisées et climatisées permettant d’accueillir jusqu’à 56 conducteurs par heure, tandis que les enfants sont accueillis sur une aire de jeux sécurisée et encadrée par des moniteurs diplômés. Les vacances comment bien…
> Et en vacances, dormir davantage le matin n’est pas forcément plus facile que pendant l’année quand on a des enfants qui ont le chic de se lever aussi tôt que pour aller en classe, tandis que nous parents avons fait la bringue jusqu’au petit matin. En revanche, on peut s’adonner au plaisir de la sieste (en même temps que les enfants, justement pour récupérer), sommeil pris en milieu de journée, alors que le soleil est au zénith et la chaleur liquéfiante, court mais intense, ultra bienfaisant. En effet, la sieste répond à un besoin biologique aussi important que le fait de se nourrir, permettant au cerveau de rester alerte et au corps de recharger les batteries.

Il y a sieste et sieste…
À consommer sans modération pendant les vacances, la bonne vraie et longue sieste dite « royale » de 40 minutes minimum, et je peux dores et déjà m’entraîner pour la rentrée à faire la sieste flash courte mais intense, de 15 à 20 minutes, que je fais au bureau après le déjeuner pour rester au top non stop. Tout un art de faire la sieste ! Et pas donné à tout le monde, pas évident de dormir comme ça quelques minutes en pleine journée… Leçon.

Comment faire la sieste ?
Allongée confortablement, je commence par fermer les yeux et je ralentis progressivement ma respiration et le rythme de mes pensées. Je décontracte mes muscles du cou, de la mâchoire, du dos, des bras et des jambes que je sens s’alourdir favorisant ma descente vers le sommeil. D’ailleurs, je sens mes yeux partir vers le haut, derrière les paupières fermées. Et hop dans les bras de Morphée…

sieste

J’ai pas l’air mais je travaille dur… à récupérer pour me sentir toujours bien

Lorsque je me réveille, naturellement (sans réveil mais peut-être à cause du bruit des enfants, réveillés avant moi), je commence par bouger les doigts, les mains, les orteils. J’inspire en étirant les bras et les jambes, puis tout mon corps. Enfin, j’ouvre les yeux, je fixe un point précis, et hop je me lève reposée, fin prête à repartir pour de nouvelles aventures.

Où faire la sieste ?
Je choisis un endroit à l’ombre, au calme et au frais, dedans ou dehors, et m’abandonne dans les bras de Morphée, le Morphée le plus confortable possible : mon lit, le canapé, le fauteuil sur la terrasse (moustiquaire oblige), un coin de pelouse (sous le parasol), ou…

1. Traditionnel, le bon hamac toujours d’actualité pour faire la sieste, à accrocher entre deux arbres ou à fixer aux murs de la chambre avec deux gros crochets, comme sous les tropiques.
Style Gustavien des plus élégants, le hamac en coutil bleu et blanc (photo en début d’article) de 120 x 120 cm, qui a le bon goût d’être assorti à la literie histoire d’être raccord à la décoration de ma chambre, dans le cas où je suspends mon hamac dans la chambre, le contact du lit sur ma peau par fortes chaleurs m’étant insupportable (194 €, Hästens).

sieste

Invitation à ne rien faire du tout, Be Pop euh loula

2. En vogue les poufs gonflables « Be Pop » d’Air Concept qui vitaminent le jardin et la piscine de leurs couleurs fushia, anis ou gris perle. Sans souci, la housse polyester recyclable résistante au soleil, au chlore, à l’humidité et aux moisissures, pour se reposer à l’extérieur, en solo ou à deux, décliné en transat XXL de 160 cm de diamètre et 35 cm d’épaisseur (89,90 €), en fauteuil poire cocoon de 125 cm de diamètre et 95 cm d’épaisseur (79,90 €). Touche chic, le galon phosphorescent pour une ambiance nocturne. Et appréciable, il se dégonfle et tient dans une boîte, l’hiver.

sieste

Invitation à la paresse, prélude à la sieste, sage ou coquine, en Outbed…

3. Découvert sur la Plage du Festival de Cannes, l’assise flexible « Outbed » est l’invitation à la paresse n°1. Cet ensemble de 6 à 12 coussins tissés bout à bout sans couture imaginée par la designer Marine Peyre et réalisée par la société Textile de France, est entouré d’une corde permettant de créer diverses formes d’assises (ou d’allongés) se déployant jusqu’à 320 x 180 cm. Le tissu Dralon traité Teflon se rie bien des U.V., de l’abrasion du sol comme des éclaboussures d’eau chlorée de la piscine… pouvant même flotter (à partir de 500 € pour 6 coussins, 1100 € pour 12 coussins).

La sieste, le bonheur de vivre… de ne rien faire !

Air Concept : En vente dans les magasins Fly et sur le site www.mynotedeco.com
APRR : Plus d’informations sur : www.aprr.fr
Hästens : www.hastens.fr
Outbed : Tél. : 09 500 356 73, www.marinepeyre.com
TripAdvisor : www.tripadvisor.fr
Ces icônes sont des liens vers des sites de partage de signet sociaux où les lecteurs peuvent partager et découvrir de nouveaux liens.
  • Twitter
  • Facebook
  • email
mots-clefs :

2 commentaires

  1. avatar Stéphane
    Mercredi 20 juillet 2011 à 7:09

    La micro sieste, même 5-10 minutes sur l’aire de repos de l’autoroute, moi, je pratique. Bien plus intelligent que la « sieste éternelle ».

  2. avatar Claude Maïka
    Jeudi 21 juillet 2011 à 9:04

    Quoi de mieux qu’une sieste pour RE-partir (ou pour nous RE-starter)! Je m’y applique avec bonheur et lâcher prise.

Laissez un commentaire