L’eau, un anti-obésité

avatar

le 31 mai 2010

Je me nourris bien


© Nestlé Waters

Le simple geste de boire de l’eau pourrait bien m’aider à surveiller mon poids, dixit l’épidémiologiste Jodi Stookey.

Aujourd’hui, un niveau de preuves élevé existe en faveur d’une action bénéfique de la consommation d’eau sur deux déterminants majeurs de l’équilibre pondéral : les apports énergétiques et l’oxydation des graisses. Preuves apportées par les études scientifiques menées au Children’s Hospital Oakland Research Institute (USA) par Jodi Stookey, épidémiologiste dans le domaine de la nutrition, pour comprendre l’impact de la consommation d’eau sur l’équilibre pondéral, nous révèle une enquête menée par Nestlé Waters.

Priorité à l’eau !
Basique, l’eau est à préférer à n’importe quelle autre boisson, car elle n’apporte aucune calorie. Mieux elle favoriserait l’oxydation des graisses lors de l’exercice physique, chez les adultes et les enfants en bonne santé, insiste Jodi Stookey. De plus, l’eau aiderait à surveiller son poids, associé à un régime hypocalorique chez l’adulte en surpoids, et en remplacement des boissons caloriques chez les enfants et adolescents. D’ailleurs l’eau est le seul liquide de notre alimentation indispensable à notre organisme, il est conseillé d’en boire environ 1,5 litre par jour pour son bon fonctionnement (quantité conseillée pour un adulte sain, sédentaire, vivant en climat tempéré).

Boire + bouger = brûler
Pour être clair, que dis-je limpide, à table laissons de côté soda, jus de fruits ou lait et retrouvons le goût de l’eau. En effet, d’après l’étude de Jodi Stookey qui a suivi des femmes en surpoids aux États-Unis, rien que de remplacer les boissons caloriques par 1 litre d’eau minimum par jour en plus de leur régime et en pratiquant 30 minutes d’exercices quotidien (idéale la marche rapide) au bout de 12 mois, ces femmes ont perdu 2,2 kg de plus que celles qui n’ont pas consommé d’eau ou peu, leur taux d’oxydation des graisses étant plus élevé d’au moins 40 %.

Comment ?
En effet, en ingérant de l’eau avant ou lors de l’exercice physique, l’oxydation des graisses n’est pas inhibée par l’insuline contrairement à ce qui se produit lors de la consommation de boissons caloriques. Le métabolisme des graisses est influencé par l’insuline qui lorsqu’elle augmente inhibe la dégradation des graisses dans le tissu adipeux, le transport des acides gras et aussi l’oxydation des graisses au niveau cellulaire.
Il est donc important de privilégier l’eau comme première source d’hydratation. N’hésitons pas à boire de l’eau tout au long de la journée. L’eau c’est la santé !

Lire le chiffre sur le Surpoids et l’obésité en France, ainsi que Mes ordonnances alimentaires par le Dr Laurent Chevallier, pour celles qui ont besoin d’une ligne de conduite pour maigrir il y a toujours les Deux régimes approuvés, WW & MM, et il faut faire un minimum d’exercice pour atteindre son Objectif Bikini.

Ces icônes sont des liens vers des sites de partage de signet sociaux où les lecteurs peuvent partager et découvrir de nouveaux liens.
  • Twitter
  • Facebook
  • email
mots-clefs :

Laissez un commentaire