On mange quoi à Noël ?

avatar

le 17 décembre 2012

Je me nourris bien


© D.R.

Des idées de plats festifs, pas compliqués à préparer et surtout à stocker quelques jours avant les fêtes pour ne pas stresser le jour J… Bien-être de la maîtresse de maison oblige !

J’ai reçu un joli petit livre « Délices de Noël » qui me donne envie de me mettre dores et déjà aux fourneaux pour les Fêtes…
desserts de Noël
Un livre de 96 pages de recettes de Fêtes sucrées des plus alléchantes par Stéphanie de Turckheim (9,90 €) publié aux Éditions Tana, pour préparer les repas de Fêtes avec amour, bien au chaud dans la cuisine. J’y trouve aussi bien des recettes de biscuits secs, pain d’épice au miel, tarte à l’orange et copeaux de chocolat et friandises, que des idées de décorations pour la table et le sapin de Noël.

Bon en attendant, je fais attention à ne pas prendre trop de kilos. LIRE Ma diététique des Fêtes

Quels sont les produits phares des fêtes de fin d’année ?
Et si je puis me permettre d’ajouter, quels sont ceux que je peux commander et stocker à l’avance dans mon frigo pour ne pas avoir à courir le jour J, moi la maman bosseuse overdébordée ?
Les Compagnons du Goût, 430 artisans bouchers charcutiers traiteurs indépendants sélectionnés parmi les meilleurs de France, me recommandent :
• Le boudin blanc. Savant mélange de viande blanche, de maigre de porc, de volaille ou veau, d’une enveloppe de boyau de porc, de crème et d’œufs, le boudin blanc doit toute sa saveur aux aromates et aux épices, voire à la truffe, qui entrent dans sa composition.
 Doré à point, c’est un délice mais pour une note d’originalité, les Compagnons du Goût suggèrent deux recettes tout en saveurs : Noix de boudin blanc galette de jambon cru aux morilles ou Mixed grill de boudins et chips de poitrine fumée…
• Les coquilles Saint Jacques. Fraîches en coquille elles se conservent, idéalement à plat, au réfrigérateur pendant 3 jours au maximum. ; en noix de Saint Jacques, elle se conservent dans un plat en verre couvert d’un film alimentaire pendant 2 jours maximum.

plats des fêtes

Noix de boudin blanc aux morilles et sa galette de jambon cru – Tartare de Saint Jacques aux œufs de saumon – Trifle de foie gras aux figues et jambon cru © Compagnons du Goût

Les Compagnons du Goût me suggèrent de les servir en Tartare de Saint Jacques aux œufs de saumon, en plancha de Saint Jacques réduction d’orange et spaghettis verts ou en coquilles festives au champagne…
• Le foie-gras. Cuit ou cru, je le réserve au frigo 8 à 10 jours et je le travaille comme il me plaît, en entrée ou en plat principal. Voyons ce que les Compagnons du Goût mijotent : Trifle de foie gras aux figues et jambon cru, Terrine de foie gras, Foie gras à l’alsacienne ou Magret de canard farci au foie gras.
> Autant de recettes à retrouver sur le site des Compagnons du Goût : www.compagnonsdugout.fr

J’AIME également :
• Le saumon. Un grand classique qui plaît toujours quoiqu’on en mange un peu toute l’année. Allez j’en ai quelques tranches au frigo pour palier les invités surprise. LIRE Poisson saint très sain

pintade

Vive la pintade, plat simple et généreux ! ©Comité Interprofessionnel de la Pintade

• La pintade. Si le chapon de pintade est une star des fêtes de fin d’année, les farces ainsi que les découpes comme les suprêmes sont également très appréciées car elles se prêtent à des préparations rapides et savoureuses, observe le Comité Interprofessionnel de la Pintade. Sa chair tendre et juteuse et son léger goût de gibier font de la Pintade une viande d’exception pour les Fêtes. Je dégotte des recettes sur La-pintade.com. Et chez mon volailler, je trouve la pintade préparée et reconstituée facile à mettre au four et à servir.
• La bûche. Ah oui, c’est souvent en trop, vu tout ce qu’on a déjà mangé, mais ça reste incontournable, après tout c’est la fête ! Pour changer, cette année je la prépare aux kiwis de l’Adour, oui gourmande je prends le temps de la faire «maison» une recette de Julien Duboué, chef du restaurant «Dans les Landes» à Paris, préparée pour Qualité Landes… Et tant pis pour le régime !

La recette de Bûche kiwis de l’Adour, crémeux chocolat blanc gingembre
Ingrédients : • Pour la compotée : 6 kiwis de l’Adour, 100 g de sucre, ½ gousse de vanille, 10 g de gingembre frais, 1 citron et 1 orange.
• Pour la crème : 3 feuilles de gélatine, 25 cl crème liquide (30 % mg), 12.5 cl de lait, 1 gousse de vanille, 3 jaunes d’œuf, 25 g de sucre, 125 g de chocolat blanc, 80 g de gingembre confit.
• Pour le biscuit : 2 œufs, 80 g de sucre glace, 80 g de poudre d’amande, 25 g de farine et 20 g de beurre fondu, 4 blancs d’œufs, 40 g de sucre.

bûche kiwi

La bûche aux kiwis de l’Adour, crémeux chocolat blanc gingembre, une tuerie ! © JC Amiel

Préparation : • La veille, je réalise la compotée de kiwi de l’Adour : J’épluche 6 kiwis de l’Adour, les coupe en morceaux et les mélange à 100 g de sucre, ½ gousse de vanille ouverte et grattée, 10 g de gingembre frais coupé en petits morceaux, le zeste et le jus d’½ citron et d’½ orange, que je fais cuire dans une casserole à feu doux pendant 20 minutes.
• Le lendemain je prépare la crème chocolat blanc-gingembre. Je fais tremper 3 feuilles de gélatine dans de l’eau froide. Par ailleurs, je réalise une crème chantilly en battant au fouet électrique les 25 cl de crème liquide, puis la réserve au frais. De même, je prépare une crème anglaise en faisant bouillir 12.5 cl de lait avec 1 gousse de vanille coupée en deux et grattée. Je fouette 3 jaunes d’œuf avec 25 g de sucre jusqu’à ce que le mélange blanchisse puis verse dessus le lait bouillant, et je laisse cuire en remuant jusqu’à ce que la crème nappe la cuillère. J’ajoute alors 125 g de chocolat blanc et la gélatine trempée, puis laisse refroidir la crème et ajoute la chantilly ainsi que 80 g de gingembre confit coupé en brunoise. Je conserve ma mixture à température ambiante.
• Au tour du biscuit : J’allume le four (th.7/200°c). Puis je fouette 2 œufs avec 80 g de sucre glace, ajoute successivement 80 g de poudre d’amande, 25 g de farine et 20 g de beurre fondu. J’y incorpore ensuite 4 blancs d’œufs battus en neige ferme avec 40 g de sucre, et j’étale la pâte sur le papier sulfurisé que je fais cuire 10 minutes.
• Et enfin le montage : J’étale la compotée de kiwi sur le biscuit encore chaud et le roule. Dans un moule à cake en silicone, je verse la moitié de la crème chocolat blanc-gingembre et dépose le roulé en son centre, que je place au frais 20 minutes. Puis je recouvre le roulé de la crème restante, et replace le tout au frais pendant au moins 2h.
• Avant de servir, je démoule la bûche, coupe chaque extrémité (que je réserve pour les petits gourmands) et la décore de zestes d’orange, tranches de kiwi et 10 g de gingembre confit coupés en petits morceaux.
À servir avec le Floc de Gascogne blanc AOC. Une tuerie ! Dire que ça fait deux jours que je suis dessus et que c’est dévoré en quelques cuillères !
Je retrouve les recettes au kiwi de l’Adour sur le site www.qualitelandes.com

Sur ce, je nous souhaite de nous régaler à Noël !

Ces icônes sont des liens vers des sites de partage de signet sociaux où les lecteurs peuvent partager et découvrir de nouveaux liens.
  • Twitter
  • Facebook
  • email
mots-clefs :

Laissez un commentaire