Le poisson saint

avatar

le 22 décembre 2008

Je me nourris bien


© Norge

Une tradition norvégienne appréciée des Français. Sain de chez saint !

En Norvège, le Hellefisk qui signifie « poisson saint », est considéré comme le plat le plus festif du dîner du 24 décembre. Il est généralement préparé avec du Flétan blanc, poisson noble considéré comme le poisson sacré par les Norvégiens. La tradition veut que l’on serve du Hellefisk le soir de Noël, afin que l’année à venir soit heureuse et bonne. À défaut, on peut trouver sur la table de Noël du cabillaud frais, du saumon ou de la morue salée séchée.
Le Saumon de Norvège
Fleuron de l’aquaculture norvégienne, élevé dans de vastes parcs aquatiques plongés dans les eaux pures et fraîches des fjords, de qualité exceptionnelle, le Saumon de Norvège est un poisson particulièrement aimé des Français, qui en consomment environ 2,3 kilos par an, essentiellement sous forme de filet et de saumon fumé. Et pour cause…
Riche en nutriments
En plus d’être un plat de fête accessible, le saumon est excellent pour la santé. Il est riche en oméga3, ces acides gras qui régulent l’activité des globules blancs et ont une action anti-inflammatoire. Ils agissent sur le cholestérol et les graisses, protégeant le système cardio-vasculaire. De plus, le saumon contient de nombreux anti-oxydants, notamment la vitamine A utile aux systèmes sanguin et nerveux, de la vitamine D nécessaire à l’absorption du calcium et à la santé des os, ainsi que du sélénium qui stimule la production d’anticorps.

Ces icônes sont des liens vers des sites de partage de signet sociaux où les lecteurs peuvent partager et découvrir de nouveaux liens.
  • Twitter
  • Facebook
  • email
mots-clefs :

Laissez un commentaire