Délicieuses violettes

Je vois les vivres en rose en agrémentant mes plats de fleurs comestibles. De saison la violette champêtre…

fleurs comestibles

Violettes printanières, délicieuses toute l'année

Cela fait maintenant 3 ans que je mets des fleurs au menu histoire de donner à la vie un peu plus de saveurs, de voir « la vie en rose »…
Tout au long des saisons, je guette les fleurs comestibles. En cette saison printanière, je me régale de violettes qui envahissent les zones ombragées de mon jardin.
Éphémères au jardin, ravissantes en boutonnières, les violettes sont délicieuses à l’œil et délicatissimes en bouche dans les salades composées, salades de fruits et glaces, apportant cette touche violette peu commune en cuisine…
Je les collecte et les mets en sachets que je conserve une semaine au frigo, le temps d’en éparpiller un peu partout.
Et pour épater les papilles de sa douce saveur toute l’année durant, je la congèle, seule ou mélangées à de la ciboulette ciselée pour agrémenter mes poireaux vinaigrette, œufs mimosa et diverses salades.

fleurs comestibles

Tomates-mozza-basilic aux violettes

Originale, moi ?
Non, gourmande !

De même, je régale ma famille de fleurs et notamment de beignets de grappes de fleurs de glycine.
J’ai même le culot de recycler mes « mauvaises herbes », voire d’en semer pour avoir le plaisir de les servir à table, hé oui !!!
Bon gare à ne pas m’intoxiquer avec n’importe quelles plantes. Si je deviens addict des fleurs, je peux toujours suivre un atelier plantes comestibles avec l’éthno-botaniste François Couplan. Une bonne idée de stage pour l’été…

80 recettes à base de fleurs
Autre jardinière gastronomique inspirée par les fleurs gourmandes, Pierrette Nardo qui nous a préparé 80 recettes inattendues avec les bleuets, dahlias, capucines et la bourrache du jardin à retrouver dans « Cuisinons les fleurs ».
Pour chacune de ces fleurs, Pierrette dresse une fiche conseil de culture et d’entretien, d’utilisation en cuisine, avec ses propriétés diététiques et gustatives et les façons de les passer à la casserole. Justement…

fleurs comestibles

80 recettes à base de fleurs

Y a quoi au menu des réjouissances aujourd’hui ? Alors au choix : gratin aux graines de fleurs d’amarante, poulet lavandine, crème aux mimosas, poire au sirop d’œillets, beurre fleuri de pétales de souci ou de bégonia et glaçons de pétales de rose… C’est fou tout ce que l’on peut faire avec les fleurs !
Si ça ne réveille pas leurs rétines et leurs papilles à toutes mes ouailles !

Et pour ne pas se planter, Pierrette rappelle au passage les « belles empoisonneuses » (les fleurs toxiques) à bannir.

« Cuisinons les fleurs », 17 €, Éditions Terre Vivante. En librairie.
Terre Vivante, c’est également un portail de l’écologie pour vivre plus bio : www.terrevivante.org
Ces icônes sont des liens vers des sites de partage de signet sociaux où les lecteurs peuvent partager et découvrir de nouveaux liens.
  • Twitter
  • Facebook
  • email
mots-clefs :

2 commentaires

  1. avatar Véronique Geoffroy
    Jeudi 21 avril 2011 à 7:54

    J’ai rempli mon congélateur de petits sachets de violettes.

  2. avatar Véronique Geoffroy
    Mercredi 27 avril 2011 à 12:01

    Christine Causera, la Tourangelle, nous a concocté 2 « bonnes recettes » à la violette :

    SORBET À LA VIOLETTE
    2 bols bien pleins de violettes, 1 bol d’eau, 3/4 de bol de sucre de canne blond, jus de citron
    • Portez l’eau à ébullition. Hors du feu mettez-y les violettes. Ajoutez quelques gouttes de jus de citron.
    • Couvrez et laissez infuser les violettes au moins 2 heures.
    • Passez un coup de mixer plongeur. Filtrez en exprimant bien.
    • Ajoutez le sucre et laissez décanter couvert au moins une heure en remuant une ou deux fois le sucre pour qu’il ne reste pas au fond.
    • Faites chauffer très doucement jusqu’à dissolution complète du sucre.
    • Quand le liquide est froid, faites prendre en sorbet à la turbine à glace et servez accompagné de meringues à la violette et de violettes cristallisées.

    MERINGUES À LA VIOLETTE
    2 œufs, 1 bol de violettes, sucre de canne blond cristallisé, sucre glace (sucre de canne)
    • Faites sécher au four à 40° les violettes pendant plusieurs heures. Quand elles sont déshydratées, pulvérisez-les en une poudre pas trop fine.
    • Puis faites chauffer le four à 110° C. • Séparez les blancs des jaunes. Pesez les blancs et préparez le même poids de sucre et le même poids de
    sucre glace. Réservez. • Montez les blancs en neige, ajoutez le sucre et continuez à battre pendant encore 1 à 2 minutes. • Ajoutez le sucre glace et mélangez délicatement. • Ajouter 2 cuillerées à café de poudre de violettes, mélangez. • Mettez la préparation dans une poche à douille.
    • Sur une plaque allant au four habillée d’une feuille de papier sulfurisé, déposez les meringues qui ne doivent pas être trop grosses (petites, elles sont plus jolies et meilleures !). Saupoudrez dessus la poudre de violette.
    • Mettez au four 25à 30 minutes. Les meringues doivent rester très légèrement moelleuses à l’intérieur.

Laissez un commentaire