L’orchidée est moi… Émoi !

avatar

le 4 décembre 2010

Je passe au vert


© L’Office Hollandais des Fleurs

Plus qu’une plante d’intérieure, l’orchidée me ressemble, femme et homme, aussi bien visuellement qu’émotionnellement, et tellement généreuse !

Paroles d’une horti-culturaliste, Lisa White, et jardinière de tendance : « Ces fleurs en forme de petits visages semblent mimer nos expressions tantôt l’air serein et la pommette haute ou la lèvre charnue, tantôt la moue boudeuse voire l’allure décadente… »
Les orchidées sont des plantes de caractère, chaque espèce (et il y en a quelques 25 000 et plus de 100 000 hybrides cultivées !) ayant ses petites habitudes, l’une aimant les nuages de vapeur, l’autre les bains quand ce n’est pas d’avoir ses racines à l’air. C’est en prenant soin d’elle, en trouvant ce qui lui plaît, sa place idéale, qu’on s’y attache, que l’on trouve sa nature, et la nôtre. Ne sont-elles pas des fleurs du paradis perdu, le symbole de la pureté, de la quête de la perfection made in Nature, d’une beauté ahurissante poussant aussi bien au milieu des marais qu’en haut des arbres, s’épanouissant avec élégance dans les plus beaux palaces du monde et jusque dans mon petit salon ? Plante à la fois terrestre et aérienne, aimant l’humidité et exprimant les feux de nos passions, l’orchidée nous lie aux quatre éléments de la nature.

L’orchidée est un bouquet d’amour durable
Il y a quelques années encore on offrait une orchidée tel un bouquet que l’on jetait à la dernière fleur tombée. Devenu plus respectueux de la nature et curieux de cette plante qui nous ressemble tant, on la traite aujourd’hui telle une plante verte qui, à sa place favorite et chouchoutée, refleurie perpétuellement, un vrai bonheur ! J’en suis une témoin comblée, ma est sous un puits de lumière, je l’arrose d’un fond de verre par semaine.
Pour entretenir mon orchidée, je lui vaporise un soin cosmétique hydratant et renouvelle son terreau d’écorces avec engrais pour qu’elle se sente bien chez moi.
Un rêve… d’enfant aussi ! Et puis il y a quelques années, on n’avait pas le choix, l’orchidée se résumait à la seule espèce de Phalænopsis, l’orchidée papillon (en photo), qui en plus était un véritable luxe. Maintenant, on peut se faire ce petit délirium floral très mince, sans gréver le budget mensuel, sachant qu’il est durable et multiple. Sans posséder les milliers d’espèces je peux commencer une jolie collection d’orchidées avec le Dendrobium réputé au Japon pour être l’ange gardien de la maison, la Vanda une vamp solitaire qui selon une légende indienne est synonyme de paix, l’Oncidium (en photo près de la cheminée) qui au Brésil représente un tendre baiser que l’on offre à l’élue de son cœur, le Cymbidium qui pour l’écrivain Eliette Abecassis est « une image de l’Absolu »…
En cette fin d’année l’orchidée se révèle un sacré beau bouquet d’amour solidaire et durable, car en achetant une orchidée cultivée par L’Office Hollandais des Fleurs, c’est une part de « Rêves » que j’achète, de rêves pour les enfants malades exaucés par l’association Rêves qui réalise les rêves des enfants malades et notamment grâce aux dons… de l’Office Hollandais des Fleurs. Et durable, disais-je car l’orchidée reste belle et florissante se renouvelant sans fin, pourvu qu’on prenne soin d’elle… comme les femmes !

Les orchidées de 3 V.I.P., de « bons hommes » !
Pour Julien Malzieu, rugbyman, « Ma préférée c’est l’orchidée papillon tout simplement, j’aime ses couleurs. Elle est dans mon salon et chaque fois que je la regarde je pense aux enfants malades auxquels elle va donner du bonheur. »

Jacques Rougerie, architecte naval et académicien, « aime particulièrement le Paphiopedilum pour son côté futuriste, architectural et bionique, son design, sa sensualité et sa féminité. On se sent bien en sa compagnie. »

Pour Christophe Michalak, le chef pâtissier du Plaza Athénée, auteur du délicieux bouquin de recettes Les desserts qui me font craquer « l’orchidée est la reine des fleurs, ma préférée est le Miltonia, une véritable œuvre d’art. J’aime ses pétales merveilleusement dessinés, couleur violette très spirituelle. Je l’offre aux gens que j’aime. »

« Belle orchidée, ma semblable, ma fleur. » Lisa White.

Avis aux orchidopathes !
15 minutes de pur bonheur vert. En cette fin novembre grisaillante, c’est toujours bon à prendre et c’est ce que nous offre L’Office Hollandais des Fleurs du 26 au 28 novembre 2010 avec son projet « ma bulle, ma plante et moi » : 4 petits mondes parallèles, 4 bulles aux atmosphères différentes, 4 capsules où le temps est suspendu aux plantes, 4 bulles entièrement végétalisées dont une pleines d’orchidées, par le designer floral Amaury Gallon pour goûter à quelques minutes de bien-être total avant de reprendre le fil du quotidien, dans 4 lieux parisiens : Place Colette, Bercy Village, Place Saint Germain et Gare Montparnasse. On y passe, on entre, on s’émerveille… Et on repart, ressourcé, pour laisser la place aux prochains passants. Un avant-goût de ce que les plantes d’intérieur ont à offrir au quotidien.
Mon orchidée immortalisée. Que les âmes sensibles à la beauté de l’orchidée se déchaînent et dévoilent librement leur passion en une photo unique et intime, un auto-portrait-croisé, un gros plan sur un pétale qui les émeut, une mise en scène inattendue voire décalée, un mariage impromptu avec un objet chéri… Chacun sa vision, son inspiration pour immortaliser sa déclaration à cette plante hors du commun à poster sur le site monorchideeetmoi.fr avant le 6 décembre 2010. Distingué par le jury mené par le photographe Thierry des Ouches, la mise en scène du gagnant sera éditée sous forme d’affiche signée et proposée aux fleuristes et jardineries participants. Le début d’une grande carrière de top model ?… Je parle de la fleur !

Association Rêves : Tél. : 04 74 08 87 70, voir le site : www.reves.fr
Office Hollandais des Fleurs : dans les grandes jardineries et chez les fleuristes.
Pour faire la pause fleur : www.mabulleetmoi.fr
Pour participer au concours : www.monorchideeetmoi.fr
Ces icônes sont des liens vers des sites de partage de signet sociaux où les lecteurs peuvent partager et découvrir de nouveaux liens.
  • Twitter
  • Facebook
  • email
mots-clefs :

Laissez un commentaire