Je pédale en ville

Les incontournables pour pédaler chic et sans chocs sur le bitume urbain. Allez roule ma poule !

Bon pour la santé le vélo, même si en ville l’air est pollué. Mais bon, ça active la circulation (la mienne de mon petit corps, et du coup celle de la route me faufilant entre les autos). Si j’ai peur de me faire écraser, je pédale sur mon vélo d’appartement… Et vas-y que j’attaque la montagne, que je fais mon Tour de France, sur le balcon avec vue imprenable sur ma ville, excellent pour mon petit cœur et mes fessiers.

sacoches velo

Rétro mais bien d'actualité, les sacoches vélo

Mes sacoches vintage
Alors pour emporter tout mon petit barda, ordinateur compris, je m’équipe des sacoches vintage que Manoukian nous ressort cette saison en mode city very utile, munies de rabats et du logo réfléchissant pour être bien vue des automobilistes au soleil couchant (35 € en édition limitée, alors vite ! Disponible dans tous les points de vente Manoukian, www.groupe-manoukian.com).

casque velo

Le casque vélo customisé en casquette

Casque chic, M’dame !
Je ne vous harcèle pas avec le port du casque, même en ville, n’empêche qu’il est essentiel si ce n’est vital…
Et je ne vous présente plus le superbissime casque de vélo en carbone (ultra léger et résistant) que ma copine Sophie Merlin nous customise de jolies casquettes et divers couvre-chefs, ou plutôt recouvre-casques de vélo si disgracieux au point de ne pas vouloir les porter. Ces « Casqu’En Ville » là, on les adore, on s’y sent en sécurité et toute belle dedans. Voici, entre autres, le nouveau modèle, la casquette Carambar Blue Jeans qui va avec tout (65 € le casque au cas où je ne l’aurais pas déjà, puis 30 € la casquette, voir le site www.casquenville.com).

Panoplie « pro »
C’est bien jolie la robette Fifties, mais à vélo elle s’envole me laissant toute nue et risque de se prendre dans la chaîne, bref pas pratique. J’adopte la tenue de vélo ad hoc :

mode velo

Tenue de vélo ville et campagne

• Lunettes solaires « Dock » bien couvrantes pour avoir une bonne protection et visibilité (50 €, Julbo, Tél.: 03 84 34 14 14).
• Anti-dérapage, même contrôlé, les mitaines en cuir de couleur, en veux-tu en voilà pour assortir à toutes les tenues (53 €, Tél.: 03 85 27 01 10, www.gantfavel.fr).
• Seyant le tee-shirt « Bacon » pour m’activer sans mouiller la chemise (95 €, Fusalp. Tél.: 04 50 23 88 88).
• Et pour cet été, le débardeur à fibres creuses« Pace Supportive Singlet » qui me tient au sec même par fortes chaleurs, bon je n’oublies pas la crème solaire (44,95 €, Helly Hansen, voir le site www.hellyhansen.com).
• Deux tops topissimes à porter dur le pantacourt taillé pour femme « Countdown Lady », qui met mon p’tit cul en valeur surtout lorsque je monte la côte en danseuse (89,90 €, Gore Bike Wear, www.gorebikewear.fr).

• Chaussures crantées et bien aérées « Lorelei MJ » pour pédaler à fond les manettes et marcher ensuite sur les sentiers escarpés tout l’été (95 €, Merell, Tél.: 01 56 03 60 08).

Allez, roule ma poule !
Justement quand on parle de poule… si je montais mon poulailler, c’est que je gamberge quand je suis sur mon vélo !

Ces icônes sont des liens vers des sites de partage de signet sociaux où les lecteurs peuvent partager et découvrir de nouveaux liens.
  • Twitter
  • Facebook
  • email
mots-clefs :

commentaire

  1. avatar macha brodsky
    Mardi 31 mai 2011 à 10:19

    J’adore vraiment la casquette en jean qui va avec toutes mes tenues. C’est simple, elle donne un petit côté cool, me protège bien du soleil quand je dois traverser en vélo Paris pour aller voir mes clients…
    Bravo, c’est une façon sympa de se protéger tout en gardant un look urbain!

Laissez un commentaire