Des crêpes de blé noir

avatar

le 29 janvier 2011

Je me nourris bien


© D.R.

Des crêpes oui mais authentiques, au blé noir… Que du bien-être en plus du bonheur !

Chandeleur

Authentique, la crêpe de sarrasin

À la Chandeleur, je fais sauter les crêpes, une coutume qui apporte le bonheur et qui est également bonne pour la santé.
Pour varier les menus j’ouvre mon livre de recettes et je la joue originale quant à la présentation…

Tout est dans la présentation
Les rouler et les disposer en un simple bouquet de crêpes à la confiture et les enfants sont ravis ! Autre version festive, le mini rouleau à déguster du bout des doigts au Tea Time comme à l’apéritif. Enfin, distinguée, la crêpe servie en aumônière, garnie de sucré ou de salé en amuse-bouche.

3 idées de la Bonne Maman

Bon, j’ai fais la pâte tout de même ! Et les confitures « maison » aussi ! Je profite des fruits d’été, ainsi j’ai fait de la confiture d’abricot et de fruits rouges, et plus récemment à Noël, j’ai fait de la confiture d’ananas (du Bénin, par avion bien sucré), c’est la saison en ce moment, tout bon les fruits exotiques, un vrai régal au petit-déjeuner !

Facile à faire les crêpes
De l’eau, une pincée de sel… et de la farine. Oui mais si les crêpes de farine de blé sont parfaites pour le dessert, en plat de résistance, rien ne vaut une crêpe de blé noir ou sarrasin. Une spécialité bretonne et plus particulièrement du Morbihan qui avait quasiment disparu à la fin des années 80 (à cause des diverses politiques européennes). Pour notre grand bonheur de bon Français, elle ressurgit grâce à l’association Blé Noir Tradition Bretagne qui a replanté le blé noir appelé « la harpe », remis en route les moulins.

crêpes

Blé noir ou sarrasin

Made in Bretagne
Ainsi, après dix ans de démarches la farine de blé noir de Bretagne a obtenu cet été, son IGP (indication géographique protégée), offrant au consommateur une traçabilité incomparable. Cultivé, séché, stocké et écrasé en Bretagne, le blé noir de tradition bretonne est une culture vivrière désormais incontournable, qui concurrence depuis peu les farines d’importation (Chine et Pays de l’Est principalement) en s’offrant même le luxe d’être moins chère (600 € HT la tonne contre 700 € pour l’importé), cocorico !

Tout bon le sarrasin
Bonne nouvelle pour les copines allergiques au gluten, le sarrasin n’est pas une céréale, quoiqu’il possède les qualités nutritionnelles du blé sans l’inconvénient du gluten, il est de la famille des polygonacées comme l’oseille et la rhubarbe.
Personnellement je les achète toutes faites au rayon frais, maintenant on peut acheter des paquets de farine de blé noir directement aux moulins (d’époque SVP !), en passant à la boutique ou par Internet.

Bon plan crêpes à gogo
Alors festives les crêpes, oui mais quand tout le monde est à table en même temps. Donc idéal, l’appareil à faire plusieurs crêpes simultanément, certes elles sont plus petites mais chacun bosse pour soi et tout le monde mange ensemble, na ! C’est une de mes résolutions 2011 : en faire moins et les gâter autant (mes enfants et mon mari), eh eh !

Plus d’informations :
Association Blé Noir Tradition Bretagne : www.blenoir-bretagne.com
Farine de blé noir en vente aux moulins :
Moulin de Sebrevet, Tél. : 02 97 36 07 61 et www.moulindesebrevet.fr
Moulin de Restaudran, Tél. : 02 97 33 30 34.
Ces icônes sont des liens vers des sites de partage de signet sociaux où les lecteurs peuvent partager et découvrir de nouveaux liens.
  • Twitter
  • Facebook
  • email
mots-clefs :

Laissez un commentaire