Le soigner naturellement

avatar

le 19 août 2011

J’aime les animaux


© D.R.

Mieux vaut prévenir que guérir, et guérir naturellement pour que mon chien, mon chat, mon furet, vivent bien et longtemps. Facile et pas cher.

sante des animauxUn animal de compagnie, c’est un être vivant de plus à la maison, qui requiert à peu de chose prêt les mêmes attentions que nous autres humains. Il ne suffit pas de le nourrir et de l’emmener une fois par an chez le vétérinaire pour estimer bien s’en occuper, et lui comme moi préférons un « traitement » sain et naturel… La meilleure façon de se maintenir en bonne santé, de prévenir un certains nombres de maladies.
Je profite des vacances pour me plonger dans la bible « Santé naturelle de votre animal : chien, chat, furet », oui le furet aussi, un petit animal débordant d’enthousiasme communicatif !
Un ouvrage de référence écrit par deux docteurs vétérinaires, Sylvie Hampikian Le-Nin également expert pharmaco-toxicologue passionnée par les plantes, leurs actifs naturels et leurs usages pour la santé au quotidien, et Françoise Heitz, spécialisée en soins naturels, phytothérapie, gemmothérapie, ostéopathie et acupuncture, publié aux Éditions Terre Vivante.

4 modes de soins naturels
pour le chien, le chat et le furet

> La phytothérapie
Parmi les plantes les plus utiles au chien, chat, furet, en voici quelques unes que je peux dores et déjà utiliser :
L’arnica, mais également l’hysope ou la pâquerette soulagent les traumatismes sans atteintes de la peau, tel les coups, foulures.
La courge et plus particulièrement ses graines sont réputées vermifuge, apportent de plus des acides gras, des vitamines et du sélénium, et préviennent les troubles de la prostate chez le chien.
La menthe verte soulage le mal des transports, les digestions difficiles, aide à tarir la lactation de la femelle, calme les contusions, douleurs et piqûres d’insectes…
L’ortie soulage les affections cutanées,, les maladies ostéoarticulaires, soutien la femelle qui allaite et soulage le chien âgé du syndrome prostatique.
Le plantain lancéolé a une action antiallergique (antihistaminique), antitussive et bronchodilatatrice, c’est LE remède de choix contre l’asthme du chat.

santé naturelle animaux

Françoise Heitz et Sylvie Hampikian Le-Nin

> La gemmothérapie
On parle peu de la médecine des bourgeons, déjà préconisée par Hildegarde von Bingen au Moyen Âge. Les bourgeons contiennent pourtant en puissance toute la plante en devenir et ses actifs, apportant acides nucléiques, vitamines, oligoéléments, hormones et enzymes et ce en teneur supérieure à celles des autres parties de la plante. Françoise Heitz donne des recettes de remèdes à préparer moi-même.
Les bourgeons et la sève de bouleau sont ainsi utilisés en cas d’affections rhumatismales douloureuses, début d’arthrose, maladies de peau et en cure de printemps de 4 semaines pour drainer les toxines accumulées.

> L’aromathérapie
Largement développée en médecine rurale des Ruminants, l’aromathérapie est encore peu usitée chez les animaux de compagnie. Pourtant, rappellent nos deux docteurs, il serait dommage de se priver entre autres de molécules naturelles anti-infectieuses puissantes et d’éviter ainsi bien souvent le recours aux antibiotiques.
Salvatrices, les huiles essentielles, mais à utiliser avec grande précaution, car chez les chat et le furet nombreuses sont toxiques, compte tenu de leur métabolisme particulier. Pour le chien, je retiens que je peux me servir des mêmes HE que j’utilise déjà pour moi et les enfants, telles :
L’HE de Lavande Vraie ou Officinale pour éloigner les insectes de son pelage (que j’utilise pour repousser les poux des cheveux de mes enfants). C’est également un antiseptique, antispasmodique puissamment cicatrisant et calmant cutané, indiquée dans les spasmes digestifs et musculaires, les plaies et les dermatites.
L’HE de Ravintsara, un anti-infectieux surtout viral, doublé d’un stimulant immunitaire et d’un formidable expectorant. Cet hiver, je me suis soigné mes rhumes avec, c’est génial.

> L’hydrolathérapie
Connue depuis l’Antiquité, l’emploi des « eaux distillées » complète l’éventail thérapeutique naturel des vétérinaires naturopathes, fonctionnant très bien en association avec l’homéopathie et les élixirs floraux. Elle est particulièrement utile pour soigner le chat et le furet qui n’ont pas la chance de bénéficier d’autant de remèdes naturels que le chien. Ainsi…
L’hydrolat de sarriette est bactéricide, virucide, antiparasitaire et stimulant comme l’est l’huile essentielle mais n’est pas dermocaustique comme elle.
L’hydrolat de camomille romaine antalgique, anti-inflammatoire et adoucissant est utilisé pour le nettoyage des yeux et des oreilles, mais également des plaies, en association avec…
L’hydrolat de lavande qui agit comme répulsif contre les parasites externes genre puces et tiques… et toc !

Bref, ce guide plein de bons conseils préventifs et curatifs et de recettes de préparations faciles et peu coûteuses, est une bible de la santé et de la forme de mon petit animal de compagnie que je potasse à fond tout l’été.

25 €, Éditions Terre Vivante. En librairie, voir le site : www.terrevivante.org
Ces icônes sont des liens vers des sites de partage de signet sociaux où les lecteurs peuvent partager et découvrir de nouveaux liens.
  • Twitter
  • Facebook
  • email
mots-clefs :

3 commentaires

  1. avatar noguera
    Jeudi 1 septembre 2011 à 11:22

    bonjour très intérressant cet article, connaissez-vous un remède naturel pour la contraception d’une chatte. cordialement

  2. avatar Cellulite
    Mardi 24 juillet 2012 à 1:24

    Bonjour,
    Les HE sont très nocives pour les chats. Certaines peuvent aller jusqu’à les tuer, il faut faire très attention avec les HE sur les chats! Ne jamais les utiliser en leur présence, sur eux, et bien aérer/ventiler la pièce où vous les avez utilisées au moins 10 minutes avant l’arrivée de votre chat.

    http://raffa.over-blog.com/article-464192.html

  3. avatar lysens
    Dimanche 7 avril 2013 à 9:10

    Bonjour,

    je vois beaucoup de bien concernant la sève de bouleau et je vais personnellement faire une cure.J’aimerais en donner à mes chiens puisque apparemment c’est excellent pour les ligaments l’arthrose et autres.Malheureusement je ne trouve rien sur la posologie et la manière de la donner (à jeun ou pas).Dans l’attente de trouver votre livre pourriez-vous me donner plus d’infos.

    Merci et excellent we

Laissez un commentaire