Pourquoi m’étirer ?

avatar

le 15 septembre 2010

Je m’active


© D.R.

Pour respecter mon corps, pour rester souple et ne pas souffrir des articulations, muscles et tendons. Basique pour me sentir bien !

C’est bien connu, les femmes sont plus souples que les hommes en partie parce que les hormones féminines distendent les ligaments. Cette laxité ligamentaire augmente au moment de l’ovulation, aussi faut-il être prudente en pratiquant un sport à cette période car les blessures ligamentaires et articulaires peuvent survenir plus facilement, rappelle Christophe Carrio, coach sportif, diplômé de l’Académie américaine de médecine sportive, athlète de haut niveau, cinq fois champion du monde de karaté artistique, une discipline dont les qualités physiques maîtresses sont la souplesse et l’explosivité.

Le remède simple aux problèmes d’articulations
Dans son guide « Savoir s’étirer » Christophe nous livre tous les secrets d’une bonne santé articulaire et musculaire, à commencer par l’alimentation et les compléments alimentaires qui favorisent la souplesse, notamment si je m’entraîne beaucoup, si j’ai plus de 30 ans ou si je souffre des articulations, des muscles ou des tendons.

À consommer donc…
L’Harpagophytum (racine sèche), anti-inflammatoire et anti-douleur,
Le Curcuma, anti-inflammatoire, une épice à mettre partout dans ma cuisine.
La Glucosamine (extraite de carapace de crustacés), reconstruit les fascias et le cartilage lésé.
Le sulfate de Chondroïtine (extrait de cartilage de bovins ou de poissons) régénère le cartilage et diminue la douleur.
Le magnésium, anti-inflammatoire et relaxant du système myofascial.
Les Acides gras Oméga-3 à l’action anti-inflammatoire, anti-douleur, ralentissent la progression de l’arthrose.

Une méthode claire…
Dans « Savoir s’étirer », Christophe Carrio fait la synthèse illustrée de 22 ans de pratique des étirements. En posant les bases scientifiques de la souplesse, il nous fait découvrir l’importance des fascias, ces tissus conjonctifs qui enveloppent et connectent entre eux les muscles. Il montre que pour obtenir un corps souple et performant, il faut impérativement associer auto-massages, mobilisations articulaires et étirements. En effet, les auto-massages préparent les tissus aux étirements en ôtant les nœuds et les adhérences. Les mobilisations améliorent le fonctionnement articulaire, tandis que les étirements permettent aux muscles de regagner leur longueur optimale.

… Pratique et toute simple
Ainsi le bouquin propose quelque 200 exercices d’auto-massages et d’étirements pour l’échauffement et le post-entraînement plus des illustrations pour identifier les muscles et les chaînes musculaires sollicités. À défaut de tout assimiler, je me contente de la sélection d’étirements les plus « rentables ».
J’y trouve également des informations fort utiles telles Comment résoudre une problématique douloureuse : tendinite, mal au dos, genou… sans filer illico chez le médecin.
Bon je ne vais peut-être pas finir aussi souple que Christophe vu que je ne m’y mets que maintenant, mais en travaillant régulièrement je vais me sentir plus souple et souffrirais moins des articulations.

« Savoir s’étirer », par Christophe Carrio, 22,90 € (224 pages), Thierry Souccar Éditions. En librairie.
Ces icônes sont des liens vers des sites de partage de signet sociaux où les lecteurs peuvent partager et découvrir de nouveaux liens.
  • Twitter
  • Facebook
  • email
mots-clefs :

Laissez un commentaire