Golf et santé

avatar

le 7 mai 2010

Je m’active


© FFG

Jouer au golf garantit une santé de fer ! Et ce n’est pas une langue de bois qui le dit. Allez tous au golf !

Le golf permet selon une étude suédoise de gagner 5 ans d’espérance de vie par rapport à la population générale (étude effectuée sur les 300 000 golfeurs licenciés auprès de la fédération suédoise, publiée en mai 2008 dans une revue scientifique).

La prévention par la socialisation
En effet, une explication concise et simpliste reviendrait à dire que l’activité physique régulière, et notamment la marche en extérieur des adeptes de la petite balle blanche serait le principal facteur de ce résultat, mais ce n’est pas le seul. Un autre bien spécifique à la pratique du golf tient une place prépondérante : la démarche de prévention par la socialisation. Tous les golfeurs jouent souvent en compagnie de pratiquants d’un âge voisin du leur et peuvent ainsi comparer leurs « performances » physiques. Si un joueur (ou joueuse) a du mal à suivre le rythme de marche de ses partenaires habituels, se sent plus essoufflé qu’eux après un trou en montée, il va très fréquemment aller consulter son médecin et de ce fait entrer dans une démarche de prévention. Cet aspect de « prévention par socialisation » joue un grand rôle dans le bénéfice que les golfeurs retirent de leur pratique en termes d’espérance de vie !

Une activité physique douce
Dans notre société fortement sédentaire où les risques de maladies cardio-vasculaires sont plutôt élevés, il s’avère que jouer au golf est l’un des meilleurs exercices qui puisse exister. Le golf correspond à une activité physique modérée et fractionnée, les temps de marche étant entrecoupés de phases de frappe de balle, avec des temps de

Jouer au golf fait gagner 5 années de bien-être

récupération. La pratique régulière du golf (2 à 3 fois par semaine) permet d’obtenir une augmentation significative du HDL cholestérol (« bon cholestérol ») et du rapport HDL cholestérol/cholestérol total. Ces différents éléments concourent tous à une amélioration des facteurs de risques cardio-vasculaires, particulièrement important chez les sujets de plus de 45 ans.

Bon pour les neurones
Le golf permet aussi de conserver des habiletés mentales, c’est un moyen efficace pour lutter contre le vieillissement cérébral. En effet, concentration et stratégie sont deux éléments essentiels pour venir à bout de son seul véritable adversaire : le parcours ! Choix du coup, de la cible, du club… chaque décision nécessite une véritable démarche intellectuelle et, comme cela peut aussi arriver, chaque mauvais coup nécessite une bonne dose de sang-froid et une certaine maîtrise du stress pour assurer la réussite du coup suivant. Les professionnels s’accordaient déjà pour dire que le golf c’est 20% de technique, 20% de physique et 60% de mental, maintenant on peut aussi avancer que c’est 5 années de bien-être gagnées !

Bref… tous au golf !
Renouvelée cette année du 12 au 17 mai 2010, l’opération « Tous Au Golf » met des professeurs de golf à disposition des néo-golfeurs pour s’initier gratuitement avec du matériel fourni pendant 1h aux divers coups de golf et aires d’entraînement qui y correspondent (practice pour les « longs coups » et putting-green pour le « petit jeu », c’est à dire la dernière phase qui permet de faire rentrer la balle dans le trou). Ça se passe dans toute la France, il suffit de consulter le site de la fédération pour connaître les golfs concernés et réserver sa place.

Lire également Jeme mets au golf et pour progresser au golf je prends des cours de Pilates ciblés, je m’entraine au swing en piscine, et puisque c’est enfin le printemps, je renouvelle ma garde robe de golfeur/se mode détente .

Le site de la Fédération Française de Golf :www.ffgolf.fr, rubrique «Découvrir» pour voir la liste des golf et s’inscrire.
Ces icônes sont des liens vers des sites de partage de signet sociaux où les lecteurs peuvent partager et découvrir de nouveaux liens.
  • Twitter
  • Facebook
  • email
mots-clefs :

Laissez un commentaire