Humour gloire et beauté

La vérité sort de ces planches. Gare au culte du jeunisme et son exploitation commerciale !

Jean-Louis Janssens, scénariste parisien, et Benoît Ers, dessinateur belge, se sont littéralement lâchés dans le tome 2 de « Beauté fatale » sous-titré « Bronzage intensif » ! Au croisement de la série américaine Nip/Tuck et du film français Vénus Beauté Institut, cette BD met en exergue les travers de notre société folle de son corps prête à tout pour rajeunir (et un sérum anti-âge aux glandes d’écureuil !), pour maigrir (et zou des pilules amincissantes au poisson), pour avoir bonne mine (pas top les U.V. quand on est grand), pour être zen (euh la séance de yoga avec un mec en collant fushia à côté ça me déconcentre !)… Ils sont tous frapadingues dans cet institut, depuis Phylis la stagiaire gaffeuse jusqu’au docteur Rabot, chirurgien esthétique à tendance alcoolique prêt à botoxer tout ce qui passe, heureusement les clients eux gardent leur tête, enfin pas tous. Allez rions et restons raisonnable en matière de beauté.

Dans le registre adieu rides vieillissantes, vive l’injection indolore d’acide hyaluronique ainsi que la toxine botulique, info ou intox ? Non à la jeunesse éternelle mais oui au vieillissement en beauté, telles sont les tendances de la chirurgie esthétique, D’ailleurs, c’est quoi la beauté Dr Benhamou ? Dites nous toute la vérité sur la chirurgie esthétique, Dr Baraf,

« Beauté fatale » , à paraître le 21 avril 2010, 9,40 €, Éditions Glénat. En librairie.
Ces icônes sont des liens vers des sites de partage de signet sociaux où les lecteurs peuvent partager et découvrir de nouveaux liens.
  • Twitter
  • Facebook
  • email
mots-clefs :

Laissez un commentaire