Défoulant, le BodyCombat

avatar

le 12 septembre 2009

Je m’active


© D.R.

Un cocktail détonant de fitness et d’arts-martiaux. Anti-stress et kilos…

Ça bouge dans les salles de sport, et pas qu’un peu. Le BodyCombat lancé par les Néo-Zélandais LesMills s’adresse tant aux femmes qu’aux hommes de 15 à 40 ans, las des cours de fitness lambda (rien à voir avec la lambada qui déhanche, hein).
C’est comment ?
Ce cours de 55 minutes de renforcement cardio-musculaire combiné à des techniques de self-defense issues de la boxe, du karaté, du taekwondo et du Muay Thae, chorégraphié sur des musiques explosives.
Tel un combat virtuel et sans adversaire si ce n’est soi-même, le BodyCombat fait alterner des mouvements du haut et du bas du corps comme des coups de poings ou de pied sur des musiques lentes, des déplacements rapides et des rythmes plus intenses. Les unes se captivent soudainement pour les mouvements d’arts martiaux, tandis que les hommes découvrent que le fitness peut se pratiquer de façon particulièrement virile et combative. Ça se termine par un retour au calme avec une séquence de taï chi en guise de stretching. On se sent vidé, ravi. Et tous les 3 mois la chorégraphie change, faudrait pas s’habituer et mollir.
Pour quoi ?
Ce cours très complet permet de solliciter tous les muscles du corps, de renforcer les abdominaux, d’améliorer la résistance cardio-vasculaire, de développer les capacités respiratoires et de travailler l’agilité et la souplesse.
De plus, la maîtrise des mouvements d’arts martiaux permet de développer des réflexes de self-défense, sans se prendre de coups, et de savoir se défendre fait gagner en confiance en soi. À se défouler ainsi, on se libère des tension et de tout stress, au moins jusqu’au cours suivant.
Bref le BodyCombat est un entraînement physique complet qui fait brûler 800 calories en un cours, sans s’ennuyer une seconde, autant dire un record !
Samedi 19 et dimanche 20 septembre 2009, à l’occasion des 10 ans de pratique de BodyCombat en France des concours seront organisés dans la Salle Equinoxe (Paris 15e), où l’on pourra également s’initier aux autres cours de LesMills : le BodyJam (danse), le BodyBalance (Taï Chi ) ou l’AquaDynamic (aquatique). En piste !
Le BodyCombat de LesMills se pratique dans plus de 400 salles de sport en France.

Ces icônes sont des liens vers des sites de partage de signet sociaux où les lecteurs peuvent partager et découvrir de nouveaux liens.
  • Twitter
  • Facebook
  • email
mots-clefs :

Laissez un commentaire