Sel qu’il me faut

avatar

le 19 juillet 2009

Je me nourris bien


© Les Salines de Guérande

Les vertus du sel et les dangers aussi…

Le sel est partout présent dans notre alimentation notamment via les produits industrialisés, chargés en sel pour raisons de sécurité alimentaires (le sel empêche le développement de microbes et il retient l’eau, ajoutant du poids au produit qui du coup se vent plus cher). Or manger trop salé, et on y est vite, engendre des problèmes de santé à commencer par l’hypertension artérielle et les problèmes cardio-vasculaires, sans compter qu’il fait grossir. Mince alors !
Besoin de sel mais pas trop
Cela dit l’organisme a besoin d’un minimum de sel pour s’hydrater, faire passer le signal nerveux et contracter les muscles. En effet, on consomme en moyenne 10 g de sel par jour alors que 3 g suffisent, sans pour autant user de la salière. Donc on commence par limiter les produits industrialisés et, astucieux, on remplace au maximum le sel par d’autres saveurs comme les épices et les herbes aromatiques.
La santé par le sel
Le sel est excellent aussi hors de l’assiette. Il a des propriétés expectorantes qui soulagent la toux, le rhum et la sinusite. Il s’utilise en gargarisme et en inhalation de vapeur d’eau mélangée à du sel, réduisant l’inflammation et apaisant les problèmes respiratoires. Il est couramment utilisé en bain de pieds pour stimuler la circulation et favoriser l’élimination des toxines, décontracter les muscles. Il a encore une action régénérante sur la peau, soulageant l’eczéma et augmentant la résistance aux maladies.

Lire également Au pays du sel, ainsi que Ma recette au sel de Guérande, et le Sel rose de l’Himalaya

Ces icônes sont des liens vers des sites de partage de signet sociaux où les lecteurs peuvent partager et découvrir de nouveaux liens.
  • Twitter
  • Facebook
  • email
mots-clefs :

commentaire

  1. avatar SEL
    Jeudi 8 septembre 2011 à 21:19

    C’est vrai qu’il ne faudrait vraiment pas abuser de sel, je le conseille beaucoup dans le bain, car les inconvénients disparaissent par rapport à la voir orale.

Laissez un commentaire