Au régime sans l’être

avatar

le 2 août 2009

Je me nourris bien


© D.R.

Trois règles de vie à adopter pour me satisfaire sans gâter ma ligne.

Les vacances sont propices au changement, idéales pour prendre de bonnes résolutions, la chaleur et le temps retrouvé aidant. 3 attitudes pour ne pas grossir.
Règle n°1, je change mes habitudes de vie quotidienne.
Le simple fait de modifier mon comportement me fait maigrir. Par exemple, il fait beau j’en profite pour laisser ma voiture et bouger davantage, marcher ou pédaler du moment que je m’active. Si sur le chemin du retour, j’ai l’habitude de m’arrêter de prendre un verre avant de rentrer, et bien je change d’itinéraire. Plutôt que de me vautrer devant la télé à perdre mon temps, je ressors mon step ou mon vélo du placard et je m’active tout en regardant FBI Porté Disparu, et termine en m’appliquant une crème minceur (c’est ça de gagné). Maintenant, je peux très bien me passer de télé et sortir avec mes amis au cinéma, au musée (ça nourrit l’esprit), aller faire du shopping ou encore me consacrer enfin à mon hobby, détendant (chant, rire, poterie, tricot et macramé, chacun ses goûts). Sur ma lancée sportive, je m’inscris à un club de sport, y en a des low cost voire archi low cost, motivant à fréquenter avec une copine.
Règle n°2, je change mon comportement alimentaire aussi.
C’est plus facile l’été, car on a pas besoin de graisses pour affronter le froid.
Je commence par changer de boisson, préférant le thé vert (relire le régime Okinawa) au café (quoique ce soit très bon !), le jus de fruit frais au soda. Et si je ne peux me passer de sucrer mon thé, je passe à l’édulcorant, 30 ans que ça fait plaisir sans risque de grossir.
Je me régale d’un gaspacho à l’apéro plutôt que d’un verre de vin ou de bière.
Je croque des légumes crus gorgés d’eau et de fibres qui rassasient sans me gaver de calories.
Je parsème tous mes plats d’herbes aromatique fraîches au goût puissant ou sèches toutes aussi vertueuses, voire d’épices, qui m’évitent ainsi de trop saler.
Règle n°3, je ne cède plus aux fringales.
Je vous livre 2 trucs efficaces. Si le dîner s’annonce tardif (vu que maintenant il fait jour tard), je mange un œuf dur en attendant le repas, ça cale bien en m’apportant des protéines. J’aime pas les œufs, je mange une banane.
Ah moi je préfère le paquet de chips bien gras bien salé… Archi mauvais ! Je m’en prépare aux fruits et légumes (pommes, carottes, betteraves, courgettes), que je coupe en rondelles et mets au four (à 90°C/therm.3 pendant 30 minutes), puis saupoudre de paprika, 10 fois moins caloriques que les vraies chips. Et ça épate les copines à l’apéro.
« Bon » été !
Lire également Le chewing gum pour maigrir

Ces icônes sont des liens vers des sites de partage de signet sociaux où les lecteurs peuvent partager et découvrir de nouveaux liens.
  • Twitter
  • Facebook
  • email
mots-clefs :

Laissez un commentaire