Baume «maison» anti-poux

avatar

le 11 octobre 2009

Je chéris mes enfants


© Aroma-Zone

Une recette de grand-mère à faire soi-même. Efficace et naturelle.

Naturel et bienfaisant, le baume anti-poux « maison » à appliquer sur l’ensemble de la chevelure humide en insistant sur le cuir chevelu et laisser poser 15 minutes, puis peigner la chevelure avec un peigne très fin pour éliminer lentes et poux morts, et faire un shampoing doux à l’huile essentielle de Lavande. Répéter l’opération tous les 3 jours pendant 15 jours, afin d’éliminer les poux avant qu’ils ne puissent se reproduire.
Ingrédients : 55 ml d’huile végétale de Coco Bio, 5 ml d’huile végétale de Neem Margousier Bio, 35,3 g de beurre de Karité Bio, 33 gouttes d’huile essentielle de Lavande fine Bio, 16 gouttes d’huile essentielle de Géranium d’Égypte Bio.
Préparation : Faire fondre au bain-marie à feu doux le beurre de karité et le retirer du feu.
Ajouter l’huile végétale de coco et de neem dans le beurre fondu et mélanger le tout soigneusement à l’aide d’un mini-fouet.
Laisser tiédir 5 minutes puis mettre la préparation au congélateur quelques minutes, le temps que la préparation commence à blanchir sur les bords du récipient.
Ajouter enfin le reste des ingrédients un à un en mélangeant au mini-fouet entre chaque incorporation afin de former une pâte bien homogène.
Couler la préparation dans un pot, au besoin si cette dernière est devenue trop épaisse réchauffer légèrement la préparation, puis laisser refroidir à température ambiante. Si au contraire, la préparation a du mal à se solidifier, la placer dans son pot au congélateur quelques minutes. Le stocker ensuite à l’abri de la lumière et de la chaleur.
Je trouve tous les ingrédients sur le site d’AromaZone.

Lire également À la chasse aux poux

Ces icônes sont des liens vers des sites de partage de signet sociaux où les lecteurs peuvent partager et découvrir de nouveaux liens.
  • Twitter
  • Facebook
  • email
mots-clefs :

commentaire

  1. avatar tv repair charlotte
    Samedi 1 octobre 2011 à 0:51

    Well, all things considered…

Laissez un commentaire