25 % Sport en IDF

Sport en Ile-de-France, le parc existant doit être renforcé de 25 % pour une meilleure qualité de vie et le bien-être de tous.

Essentielle, la pratique sportive participe non seulement à la qualité de la vie, le bien-être et l’épanouissement, mais également à la cohésion sociale, souci majeur des grandes villes et notamment de l’agglomération parisienne.
l’Ile-de-France est dotée d’un parc fort de 28 000 équipements sportifs inégalement répartis sur l’ensemble du territoire francilien qui ne répond pas toujours aux attentes des usagers. Si Paris et la Petite couronne sont globalement bien dotés en piscines couvertes, salles de sports de combats et d’arts martiaux, courts couverts de tennis et salles de remise en forme, les arrondissements du nord de Paris, le sud et l’ouest du département de Seine-Saint-Denis affichent un déficit d’équipements sportifs de proximité, accessibles à tous comme les terrains de jeux libres.

90% de la population doit pouvoir accéder à la pratique régulière d’un sport et chaque habitant qui le souhaite doit pouvoir choisir son activité sportive.

La Grande couronne est globalement bien équipée mais pourrait proposer plus de structures sportives spécialisées dédiées aux grands rassemblements sportifs. La construction et l’entretien de ces équipements dépend en grande partie des collectivités territoriales. L’offre doit donc être renforcée afin de répondre à plusieurs objectifs sociétaux : 90% de la population doit pouvoir accéder à la pratique régulière d’un sport et chaque habitant qui le souhaite doit pouvoir choisir son activité sportive.
Des équipements supplémentaires sont à prévoir avec un renforcement de 25% des structures du parc existant pour l’ensemble de la région. Les besoins identifiés portent sur: les terrains de grands jeux synthétiques, les piscines couvertes, les équipements de proximité, les salles de pratiques collectives, les courts de tennis couverts.
L’État et les collectivités territoriales financent notamment deux grands équipements retenus dans le cadre du contrat de projet État-Région, la piste cyclable à Saint Quentin en Yvelines, dont la livraison interviendra en 2013 et le centre nautique à Aubervilliers pour répondre aux besoins des compétitions mondiales, nationales et activités locales (clubs locaux et scolaires).

Source : Étude « Analyse de l’offre d’équipements sportifs en Ile-de-France » de la Préfecture de la Région d’Ile-de-France
Ces icônes sont des liens vers des sites de partage de signet sociaux où les lecteurs peuvent partager et découvrir de nouveaux liens.
  • Twitter
  • Facebook
  • email
mots-clefs :

Laissez un commentaire