La radiofréquence, c’est pour moi ?

Parmi les solutions minceur / anti-âge / beauté proposées en cabinet médical, la radiofréquence est en vogue depuis quelques années. Comment ça marche, quels sont les effets, est-ce fait pour vous ? Le point avec Jean-Marc Adda, docteur en médecine esthétique à Boulogne, suivi du test de JMSB !

Venus_legacy

Quel est le principe de la radiofréquence ?

Jean-Marc Adda : les appareils de radiofréquence utilisés en médecine esthétique envoient un courant alternatif à haute fréquence à travers la peau, qui réchauffe les tissus en profondeur et relance le métabolisme des cellules de l’épiderme et du derme. Sous l’effet de la chaleur, la régénération des tissus se remet en route naturellement.

Les fibres de collagène, sortes de spirales qui assurent l’élasticité de la peau, ont tendance à se détendre. Sous l’effet la radiofréquence, elles se recontractent. Les fibroblastes produisent du nouveau collagène (qu’on arrête de produire autour de 35 ans, NDLR). Le traitement agit aussi sur les cellules graisseuses en déclenchant la lipolyse. Selon les appareils, on peut agir sur le raffermissement, la minceur ou la réparation des tissus.

Quelles sont les indications pour les différents appareils ?

Dans notre centre esthétique, nous utilisons les technologies Venus Legacy (radiofréquence multipolaire combinée à des champs électromagnétiques pulsés) et Venus Viva (radiofréquence nano fractionnée et refroidissement). Ces appareils ont une action thérapeutique indépendante.

Le choix de l’appareil dépend des objectifs à atteindre : le Legacy est indiqué pour le raffermissement du cou, des bras, du ventre et des cuisses, le déstockage des graisses et la réduction de la cellulite. Le Viva est utilisé pour la réjuvénation cutanée, le traitement des vergetures et de cicatrices anciennes.

La radiofréquence  retarde le processus de vieillissement. On peut démarrer en prévention à partir de 35 ans.

Qui est concerné ?

Les effets du vieillissement cutané s’observent à l’arrivée de la quarantaine. L’intérêt de la radiofréquence est de retarder ce processus. On peut donc démarrer en prévention à partir de 35 ans. On obtient des résultats sur le raffermissement et une action minceur après une cure d’attaque de 8 séances pour le Legacy, à raison de 2 séances par semaine. Pour la réjuvénation et le traitement des vergetures ou cicatrices avec le Viva, il est conseillé de faire 3 à 4 séances espacées d’un mois.

Le test 

Invitée à tester la radiofréquence au Centre de médecine esthétique de Boulogne, spécialisé dans la minceur, j’ai choisi l’intérieur des cuisses comme zone-test, avec l’appareil Venus Legacy. Sans souffrir de souci particulier à cet endroit, la quarantaine étant passée par là, ma peau n’est plus aussi tonique qu’à 20 ans et présente un léger relâchement cutané. Me voilà partie pour 8 séances, 2 fois par semaine.

Les séances

Allongée sur un matelas confortable, je m’en remets aux mains de l’endermologue, qui procède à un massage chauffant, en appliquant la pièce à main de l’appareil. La température se situe autour de 42°. Le traitement, indolore, relaxant, dure ½ heure, Après la première séance, j’ai quelques hématomes sur une cuisse. Ce seront les seuls de tout le traitement.

Les résultats

On m’avait prévenue, les résultats varient selon les personnes et s’obtiennent plus ou moins rapidement. J’ai la gagne :  premiers effets constatés dès les premières séances : ma peau se retend ! Par la suite, c’est sur la perte de graisse que j’ai vu des résultats. Sans être spectaculaire (ce n’est pas la promesse), je vois l’amélioration : mes cuisses sont raffermies et affinées.

Avantages et inconvénients

Technique non invasive, la radiofréquence est un traitement qui donne de bons résultats. Efficacité et innocuité sont les clefs de son succès.

La fréquence des séances au démarrage peut être une contrainte : il faut caser 2 rendez-vous dans la semaine. Les tarifs pratiqués (750 € les 8 séances dans le centre testé) sont plus élevés que d’autres techniques comme le LPG. À vous de discuter avec votre praticien pour choisir la technique vous convient le mieux et de décider si vous souhaitez réaliser cet investissement.

Il faut penser aussi au long terme : après une cure d’attaque, comptez sur une séance d’entretien par mois pour des résultats durables, à combiner avec bonne alimentation, un peu de sport …et un grand sourire bienveillant à vous-même !

LES ADRESSES DE JMSB 

Le Centre Esthétique – 55 Boulevard Jean Jaurès, 92100 Boulogne-Billancourt

Pour trouver un praticien près de chez vous, vous pouvez consulter le site de Venus concept.

Ces icônes sont des liens vers des sites de partage de signet sociaux où les lecteurs peuvent partager et découvrir de nouveaux liens.
  • Twitter
  • Facebook
  • email
mots-clefs :

Laissez un commentaire