La complainte de Madame TacTac

Paris, mois de novembre. Le froid s’est invité pour durer. Par bonheur, les jours raccourcissent; le mauvais temps se voit moins longtemps. Mis à part les clochards, qui se fichent de leurs engelures comme de notre premier regard, sortir les pieds dénudés ne viserait à attirer que des podophiles patentés, signe du trouble qui nous habiterait. Laissons là les insensibles porteurs de chaussures de sécurité, pour qui la pataugas, c’est de la godasse.

CC BY-NC-ND B. Monginoux www.photo-paysage.com

Flûte. Le pavé est tout mouillé qu’on en glisse avec nos escarpins. La transition post-tong, adoptée par les précieuses qui veulent encore exhiber, sous un voile de nylon, leur coup de pied rose et tendre, refusant la facilité new-yorkaise d’enfiler des baskets, est attaquée. Parisienne huppée, tu ne renonces pas, toi ! Tu n’abandonnes pas ta féminité aux premières gelées, tu vis tes cors aux pieds jusqu’au bout des ongles. Femme des années deux mille vingt, ton talon cassé, c’est le mien.

Parisienne huppée, tu ne renonces pas, toi ! Tu n’abandonnes pas ta féminité aux premières gelées ! Femme des années deux mille vingt, ton talon cassé, c’est le mien.

Frigide Barjot se ramasse à la pelle.

Frigide Barjot se ramasse à la pelle.

Les feuilles d’automne, belles ingénues encore accrochées, se muent en traitresses une fois tombées. Le sol est dangereux, même aux prudentes bien chaussées. Sans parler des escalators, plaques d’égouts et grilles d’aération, pièges en toute saison pour les usagères de hauts talons.

Pourquoi le chic voudrait-il que la pierre et les pavés glissants continuent d’ornementer les trottoirs de nos arrondissements ? Hey, Monsieur du Bitume ! À quand du goudron coloré ? On pourrait en faire, de jolis damiers, sans risquer nos chevilles et de nous ramasser.

Si un soir, renonçant au danger de se déboiter la rotule sur tant de feuilles jonchées, l’idée vous prenait de recevoir des amis trappeurs, voici quelques questions que, cigales aux pieds gommés, nous avons évité tout l’été, pour agrémenter la soirée :

Ne pourrait-on pas décliner des trottoirs arc-en-ciel, texturés, « anti chute certifiés » ?

Le Père Noël, fétichiste de la chaussure, du chausson ou de la botte ?

« Une femme dénudée avec des souliers n’est jamais ridicule » , a déclaré Christian Louboutin à Luxe Magazine. Même à terre ? Commentez.

Si je prends mon pied en gardant ma chaussure, le prends-je vraiment ?

J’ai avec moi une petite fée
Elle ramasse tout ce qui lui plait
Dans son cartable, feuilles d’érables, amoncelées
Des jaunes, des rouges et des marrons
Mon esprit limité lui a demandé
Quelle en est la raison
Des feuilles de compagnie
Répondit-elle. Et quoi donc

Vive les fées, vive les feuilles, vive le vent d’hiver.

#KissYouLove

Ces icônes sont des liens vers des sites de partage de signet sociaux où les lecteurs peuvent partager et découvrir de nouveaux liens.
  • Twitter
  • Facebook
  • email

Laissez un commentaire