J’arrête de râler

C’est beau le job de maman, mais ça épuise, ça peut miner même. Comment faire pour que ça devienne une partie de plaisir ?

Après « J’arrête de râler » publié il y a 2 ans et vendu à 80 000 exemplaires, Christine Lewicki, coach en développement personnel, co-publie aux Editions Eyrolles, avec sa sœur Florence Leroy, conseillère familiale et conjugale « J’arrête de râler sur mes enfants (et mon conjoint )» (dores et déjà en libraire) et à voir le nombre de lectrices qui ont lu l’article Mère un métier épuisant soit les quelque 7569 copines, cet ouvrage complémentaire est des plus attendus !maman

21 jours pour changer…
Comme dans le premier ouvrage, Christine et Florence nous invitent à ne pas râler pendant 21 jours consécutifs, selon les recommandations d’experts pour ancrer cette nouvelle habitude dans notre cerveau, et donnent des trucs, des attitudes à adopter pour réussir.
Une méthode de sevrage testée et approuvée par des centaines de personnes (personnellement je n’y suis pas encore arrivée totalement). Mais comment y parvenir sans avoir l’impression qu’on me marche sur les pieds, que je me fais avoir ?
C’est vrai, derrière nos râleries se cache un besoin profond qui demande à être entendu :
« je suis fatiguée, complètement H.S. »,
« je me sens débordée, je n’arrive plus à faire face à la responsabilité de mère, épouse, bosseuse »,
« je me sens désemparée », « je manque de reconnaissance à jouer les bobonnes à la maison »,
« je me sens coincée dans ce rôle de mère, plus le temps de faire autre choses »…

Autant de sentiments, de frustrations qui engendrent un mal-être insupportable, minant… Selon les auteurs, il faut juste trouver d’autres moyens de communiquer, l’objectif étant de retrouver des relations familiales harmonieuses et le plaisir de vivre ensemble.
Dans ce livre constitué de témoignages de mères et de conseils donnés pour s’en sortir, je trouve ici et là réponse à ma situation personnelle et retrouver une certaine sérénité, gage de plus de bienveillance dans mon foyer.
A faire lire aux papas aussi, ça aide…

Mère, un job à part entière parfois pesant et pourtant si beau. 21 jours pour en faire le job le plus beau du monde !

Ces icônes sont des liens vers des sites de partage de signet sociaux où les lecteurs peuvent partager et découvrir de nouveaux liens.
  • Twitter
  • Facebook
  • email
mots-clefs :

Laissez un commentaire