Stimulant le palmier

avatar

le 30 août 2012

Coups de cœur
Je passe au vert


© Maplanteetmoi.fr

Élu plante d’intérieur de l’été par l’Office Hollandais des Fleurs, le palmier sublime le décor végétal de la maison, lui donne belle allure…

C’est la rentrée, pour donner un air neuf à mon sweethome et conserver l’ambiance vacances, je plante des palmiers au milieu du salon, il paraît que c’est bon en plus d’être beau !
palmier
Chez les Romains, le palmier était le symbole de Victoria la déesse de la victoire et au fil des siècles, il a toujours représenté le triomphe.
Ses immenses feuilles peuvent vite atteindre des proportions impressionnantes, et il ne cesse d’en produire, pourvu qu’il soit dans un endroit bien éclairé, sans soleil direct, et pas trop froid, les racines toujours humides.

Booster de créativité
Certes il est un brin envahissant, mais il a le don de libérer nos esprits. Des chercheurs ont prouvé que la proximité d’un palmier stimule la créativité, fait jaillir les idées et permet de trouver de meilleures solutions aux problèmes, grâce à ses propriétés rétives et thérapeutiques. D’autres études indiquent que les sujets soumis à une tâche créative s’en sortent beaucoup mieux quand il y a une plante dans la pièce. Un palmier chez soi est une garantie de créativité artistique. J’en installe un autre dans mon bureau.palmierEn écrivant ces lignes, je comprends soudain pourquoi ma fille aime s’installer avec ses jeux et affaires de dessin dans mon salon au pied du palmier !

J’AIME. J’ajouterai que le palmier que l’on a l’habitude de voir dans les pays chauds voire désertiques est un grand consommateur d’eau. Je me suis fait avoir le premier mois car mon palmier se desséchait, ce n’est pas un chameau, il faut « mouiller » ses racines. Mine de rien, le mien ça fait 15 ans que je l’ai !

Office Hollandais des Fleurs : plus d’informations sur www.maplanteetmoi.fr
Ces icônes sont des liens vers des sites de partage de signet sociaux où les lecteurs peuvent partager et découvrir de nouveaux liens.
  • Twitter
  • Facebook
  • email
mots-clefs :

Laissez un commentaire