Le bon déo naturel

avatar

le 22 mars 2012

Coups de cœur
Je passe au vert


© Stéphane de Bourgies

Pas évident de trouver un déodorant naturel, sans sels d’aluminium, qui soit efficace ! Aux huiles essentielles, il me fait sentir bon longtemps !

On le sait maintenant les déodorants traditionnels, contenant des sels d’aluminium (antiperspirants) favorisent certaines maladies graves comme le cancer du sein et Alzheimer. LIRE l’article Dangereux le déodorant ?… Urgent donc de se mettre aux déodorants NATURELS !

Reste à trouver le déodorant naturel qui tient
Les déodorants naturels j’en ai testé ! Sur moi qui ne transpire pas beaucoup, pas de souci, dans l’ensemble ils sont efficaces, mais sur ma fille métisse, là j’ai déchanté. Ça ne tient pas la journée entière, encore moins si elle stresse à l’école ou pratique un sport.
deodorants
Ça schnouffe et apparemment me disent les autres mamans, c’est valable pour leur fille aussi, pas métisse. Alors l’âge, les hormones qui travaillent ?! N’empêche que déjà sur une adulte ce n’est pas sexy, mais sur une fillette, ça ne cadre pas avec sa bonne bouille ! Alors je persévère et essaye tout ce que je trouve de naturel, car je ne veux pas lui mettre de sels d’aluminium sous les bras.

Eurêka, le geste fraîcheur au naturel
De passage chez Naturalia, j’ai dégoté les déodorants 100 % naturels de Weleda, garantis sans sels d’aluminium, uniquement à base d’huiles essentielles 100% naturelles de rose très féminine, de citron plus sportif ou de sauge davantage masculin. J’ai pris les deux premiers pour les tester… G-É-N-I-A-L !
Agréable le geste de vaporisation sur les aisselles et même le corps, apporte une agréable sensation de fraîcheur et de dynamisme instantané et laisse un doux parfum. Petite précision, il s’agit d’un atomiseur sans gaz propulseur, préservant également l’environnement, en plus de ma santé.
Efficace durant 8 heures, ce déodorant neutralise et prévient les odeurs corporelles désagréables générées par le développement bactérien, en respectant les fonctions naturelles d’élimination de la peau. Testé sous contrôle dermatologique, il est utilisable par tout le monde, y compris les jeunes filles.

> BON PLAN : Le bémol c’est le flacon en verre de 100 ml (certes écolo) un peu lourd dans la trousse de toilette, en revanche élégant dans la salle de bain. Donc, bienvenu le format nomade 30 ml (à 4,75 € au Citrus ou à la Sauge et 5,70 € à la Rose) à glisser dans le sac de sport. Deux formats à découvrir en un pack Grand modèle et Petit modèle, à 14,60 € le lot à la Rose et 11,30 € au Citrus ou à la Sauge.

À chacun/e son geste fraîcheur
• Floral, le Déodorant à la Rose

Plus qu’un déo naturel, c’est d’emblée un parfum féminin, précieux et sensuel à base d’huiles essentielles d’absolue de Rose de Damas bio
deodorants
aux propriétés antibactériennes, associée à l’huile essentielle d’Ylang-Ylang bio à la senteur particulièrement féminine, et d’extrait de feuille de Rose musquée bio aux propriétés astringentes (11,60€ en flacon spray 100ml).
• Tonique, le Déodorant à la Sauge
Jules appréciera ce déodorant au parfum puissant et immédiatement tonifiant, riche en huiles essentielles, dont celle de sauge officinale bio de Dalmatie au parfum aromatique, réputée pour ses vertus antisudorales, et associée à d’autres huiles essentielles aux propriétés antibactériennes, comme l’arbre à thé d’Australie, le thym, le romarin et la lavande (8,55€ en flacon spray 100ml).
• Sport, le Déodorant au Citrus
C’est le déo le plus polyvalent qui convient à toute la famille, pour sa fraîcheur agrumes, à base d’huiles essentielles de citron bio et d’orange bio de Sicile et du Brésil laisse sur la peau une délicieuse vague de fraîcheur fruitée (8,55€ en flacon spray 100ml).

Weleda : Espace Weleda : 10, avenue Franklin D. Roosevelt, Paris 8e. Et dans les points de vente habituels : pharmacies, parapharmacies, Monoprix et magasins de produits naturels, comme Naturalia…
Ces icônes sont des liens vers des sites de partage de signet sociaux où les lecteurs peuvent partager et découvrir de nouveaux liens.
  • Twitter
  • Facebook
  • email
mots-clefs :

Laissez un commentaire