La fasciapulsologie

avatar

le 15 juin 2012

Je prends soin de moi


© Véronique Geoffroy

J’ai testé la fasciapulsologie, thérapie douce et naturelle qui libère par le toucher le corps et l’esprit de leurs traumatismes générant divers maux…

Je souffre de troubles musculo-squelettiques (épaule bloquée, genoux douloureux), j’ai des problèmes digestifs (ventre ballonné, tendance à la constipation ou diarrhée), je manque d’appétit, de concentration et de confiance en moi, j’ai un mauvais sommeil, je suis trop stressé/e, j’ai une mauvaise circulation, et trop de cellulite aussi,

fasciapulsologie

Virginie Bret praticienne en bien-être, fasciapulsologue

j’ai subi des chocs physiques (accident, fracture, opération)… Tous ces déséquilibres physiques et psychiques sont la résultantes de chocs et stress divers qui, s’ils ne sont pas rapidement traités, déclenchent à plus ou moins long terme ces troubles.

Il est dommage que dans notre société dite évoluée, on ne soit pas plus attentifs aux thérapies douces, efficaces pour entretenir notre capital santé et prévenir tous ces déséquilibres, par ailleurs tout à fait complémentaires de la médecine allopathique. Dans le genre, j’ai testé la fasciapulsologie…

Kesako la fasciapulsologie ?
« Fascia ? » C’est le terme générique désignant les tissus dans le corps qui sont reliés les uns aux autres, communiquant ensemble. Il s sont sensibles et réactifs aux stress et chocs physiques et psychiques, se crispant, se bloquant et déclenchant divers troubles : douleurs, fatigue, perte du sommeil, de la concentration, de l’appétit, mésestime de soi…
« Pulsologie ? » Quand on travaille les tissus il y a une libération, on sent une pulsation importante qui indique que la tension a été libérée, le rythme pulsatile devient fluide. Le corps et l’esprit sont alors délivrés de leur mémoire traumatique.
La « fasciapulsologie » est une thérapie manuelle très complète qui travaille sur tous les tissus mous du corps. Il n’y a pas de manipulation ni pression, plutôt une prise en main très douce. On mobilise les tissus mous pour dénouer les tensions musculaires ou articulaires, mais également digestives et émotionnelles, tout ce qui vient se fixer sur le corps et occasionne une rigidité, un manque de souplesse.
À ne pas confondre avec la fasciathérapie, autre thérapie à part entière.

Le corps et l’esprit sont délivrés
de leur mémoire traumatique

> Je l’ai testée avec Virginie Bret praticienne en bien-être (sophrologue, massage Gestalt) formée à la fasciapulsologie à l’Institut de formation Christian Carini à Paris.

J’ai testé la fasciapulsologie
Avant la séance, Virginie me pose quantités de questions concernant ma santé et mon vécu, et me rassure quand à cette pratique de bien-être que je ne connais pas du tout. « Il s’agit d’un toucher très doux créant dans le corps des dilatations qui vont favoriser les échanges dans le corps : circulatoire (sang, lymphe, liquide céphalo-rachidien), cellulaire, entre les organes, tout ce qui concoure à l’équilibre » m’assure Virginie. « Je cherche les points de tensions, il y a une réponse immédiate du corps et là je suis le cheminement de la tension avec l’entre-mains et c’est comme si je déroulais cette tension. »
> Mes ressentis : Je m’allonge sur la table et me laisse «manœuvrer»… J’ai lâché prise à la mi-séance et me sentais détendue, au point de ne plus avoir le courage de retourner bosser. «Après la séance, on peut se sentir vaporeux, cotonneux, sensation de relâchement du corps, et le travail se poursuit encore pendant quelques jours à quelques semaines.» Effectivement, le lendemain j’ai ressenti comme des tiraillements dans les bras et une sensation de mal-être, fatiguée j’ai fait une mega sieste de 2h30 avec rêve (ça ne m’arrive absolument jamais) et me suis sentie encore fatiguée le reste de la journée. Heureusement, c’était le week-end et pluvieux en plus ! Le lendemain, tout est rentré dans l’ordre.

fasciapulsologie

Il s’agit de manœuvres plus que d’un réel toucher

Quand pratiquer la fasciapulsologie ?
L’idéal serait de le faire en prévention, avant que le corps soit en douleur, soit une fois par trimestre pour prévenir de l’hyper stress, du mal de dos et en accompagnement de chaque saison.
En effet, le corps vit au rythme des saisons et variations climatiques sachant qu’il y a toujours un organe en particulier qui et alors plus sollicité que les autres. La fasciapulsologie aide à réguler et renforcer les fonctions des organes affaiblis et à calmer les émotions qui les accompagnent.
> Ainsi, pour ne pas avoir à subir la chaleur de l’été, pour mieux la vivre on influe sur le cœur et les intestins.
> Aux intersaisons, il faut en revanche relancer le système immunitaire.
> Il y a également un protocole de drainage cellulaire pour favoriser la circulation, l’élimination générale des toxines. Excellent de le pratiquer avant et après une anesthésie générale pour éliminer les effets nocifs et récupérer plus rapidement.
« Pour quelque raison que ce soit, j’aide votre corps à retrouver son équilibre énergétique et à vivre en harmonie avec ses rythmes biologiques. »
> Contre-indications : Les femmes enceintes de moins de trois mois, les problèmes de phlébite, les porteurs de pacemaker, les personnes sujettes à l’hyper ou hypo tension.
> Durée : Une séance dure entre 1h et 1 h 30 et le nombre de séances varie selon l’ancienneté du problème et la réactivité du corps, certains étant particulièrement verrouillés.
> Combien ? Une séance de 1h30 coûte 90 €, forfait sur demande. Virginie Bret consulte à son cabinet à Paris 10e et se déplace à domicile.

Virginie Bret : Tél. : 06 61 47 31 87 et www.fascia-soin.fr
Ces icônes sont des liens vers des sites de partage de signet sociaux où les lecteurs peuvent partager et découvrir de nouveaux liens.
  • Twitter
  • Facebook
  • email
mots-clefs :

6 commentaires

  1. avatar Christine
    Lundi 18 juin 2012 à 18:03

    Enfin on parle de la fascia therapie. En Bretagne j ai essaye pour aider ma fille qui prépare son Bac Français. Quelle belle découverte !!!! Maintenant on attend les résultats du bac …….

  2. avatar Véronique Geoffroy
    Mardi 19 juin 2012 à 9:04

    tenez nous au courant !

  3. avatar EVA
    Jeudi 21 juin 2012 à 7:00

    Et quand on est en province comment trouve t on des thérapeutes qui le pratiquent?

  4. avatar Virginie
    Jeudi 21 juin 2012 à 17:46

    Vous pourrez trouver la liste et les coordonnées des thérapeutes en Fasciapulsologie sur le site du GIF
    http://www.fasciapulsologie.org

  5. avatar Nathalie
    Dimanche 24 juin 2012 à 17:44

    Suis bien contente que les talents de Virginie Bret soient reconnus … elle vaut le déplacement à Paris !!

  6. avatar Christelle
    Mardi 13 novembre 2012 à 11:44

    Je suis moi meme Fasciapulsologue et au besoin c’est Virginie que j’ai choisie pour soulager mes propres maux !
    Merci.

Laissez un commentaire