Bien dormir à deux

avatar

le 1 février 2011

Je prends soin de moi


© Infoliterie.com, Philips

Pour un couple durable, commencer par choisir une bonne literie, sachant qu’on passe un tiers de notre vie au lit !

Le sommeil est une composante majeure de notre santé et de notre bien-être au même titre que l’alimentation (qui doit être légère avant de dormir) et l’activité sportive (qui permet d’éliminer les toxines).

literie

Bien dormir à deux

Unique moyen de récupérer nos capacités physiques et psychiques, le sommeil nous est indispensable pour être énergique et efficace tout au long de la journée. Or on est de plus en plus d’adultes à avoir un sommeil « fragile », la faute du stress c’est sûr, mais si au moins on avait un bon lit « vertueusement » régénérant. En effet, la literie impacte directement la qualité du sommeil et de la santé en général.

C’est quoi une bonne literie ?
Une bonne literie est celle qui s’adapte à ma morphologie, mes habitudes et mes besoins, et qui favorise le relâchement du corps et son bien-être. Elle doit être ferme, mais pas trop, afin d’éviter toute tension et points de pression.

Combien ça coûte ?
Une bonne literie n’est pas forcément onéreuse, c’est un investissement. Rapportée à sa durée d’utilisation, une literie (matelas + sommier) coûte en moyenne 0.30 centimes d’euros par nuit (base calculée d’après le prix moyen d’un matelas et d’un sommier (140 X 190 cm) évalué à environ 1000 €). C’est 3 fois moins que le coût journalier d’un abonnement Internet et télévision haut débit par exemple (évalué à 30 €/mois soit 1 € par jour, tarif moyen d’un abonnement internet + télévision haut débit).

La bonne taille
En effet, 86 % des couples ont des lits trop petits. Le Français a grandi, moins les lits et encore moins la superficie des chambres où le rentrer. En 30 ans, le poids et la taille des Français à big-rement évolué et sachant que l’on effectue en moyenne 40 mouvements par nuit, on comprend le besoin d’espace, finie la literie de 140 cm, enfin juste les premiers jours d’amour, après pour que ça ne casse pas mieux vaut passer à un lit de 160 x 200 cm si ce n’est de 180 x 200 cm. Il est recommandé d’avoir un couchage mesurant au moins 20 cm de plus que la taille du dormeur afin de favoriser la détente musculaire et le relâchement du corps.
Maintenant s’il ronfle, ce n’est pas de matelas qu’il faut changer, mais de chambre (ou de Jules) !

Les bonnes matières
Comme on devient de plus en plus éco-responsables, on tend à concilier confort du sommeil et respect de l’environnement, à commencer par le matelas et le sommier, environnement de base de la chambre. Tendance donc les lits en matières naturelles et fabriqués selon les procédés écologiques. On avait relégué aux oubliettes la laine, le coton et le crin au profit des matières synthétiques certes d’un entretien plus faciles, mais on en revient et on arrive à des alternatives naturelles, thermorégulatrices et antibactériennes.

> Désormais « l’âme du matelas » est en latex naturel à 85 % minimum (provenant de la sève de l’hévéa), aux propriétés antibactériennes et apportant élasticité, résistance et flexibilité.

> Le garnissage du matelas peut comprendre : du lin et du coton bons absorbeurs d’humidité et thermorégulateurs, de la soie végétale douce et thermorégulatrice, de la laine (Biolaine ou Phytobiolaine chez Tréca issues de la tonte d’agneaux français lavée avec des essences de citron, lavande et eucalyptus antibactéricides, Firdtwool chez Épéda et Mérinos, cachemire ou bébé alpaga chez Bultex, Épéda et Tréca) ou du Lempur (sorte de cachemire végétal issu du pin blanc du Canada chez Tréca et Maison de la Literie). Certains fabricants n’hésitent pas à utiliser des matières recyclées dans le garnissage des matelas ou la structure des sommiers, et le latex recyclé sert à la confection de coussins.

> Dans le coutil (revêtement du matelas) sont utilisées : la fibre de soja 100 % recyclable, la fibre de bambou aux vertus antitranspirantes et absorbantes (chez Mérinos et Bultex), l’aloe vera aux propriétés anti-fongiques (Mérinos et André Renault) ou le traitement naturel Greenfirst antiacariens à base d’huiles essentielles de lavande, citron et eucalyptus (chez Sealy).>

literie

Matelas écologique Vitaform

> Écologie et santé : L’essayer c’est l’adopter. On n’achète pas un lit par correspondance, on le teste avant, et à deux, en ayant au préalable déterminer les critères de choix avec le vendeur. Et on renouvelle l’expérience tous les dix ans, car il a été constaté scientifiquement que dormir sur une literie neuve de qualité améliore l’efficacité du sommeil et l’activité en journée.

Ça ne suffit pas !
L’environnement compte également et la vie n’est pas un long fleuve tranquille.

solution sommeil

Régénérante, la Luminothérapie


> Je manque aussi de lumière. Le manque de soleil en hiver, de 500 lux contre 50 000 lux l’été, fait que je secrète de la mélatonine (hormone du sommeil) en quantité importante, d’où ma sensation de fatigue permanente. Alors pour me requinquer je me suis mise à la luminothérapie et tant qu’à m’illuminer, j’installe des lampes en couleurs SVP partout dans la maison, et je me réveille avec plus d’entrain depuis que je suis passée au réveil de luminothérapie(qui endort aussi) qui simule le lever de soleil 30 minutes avant mon heure de réveil programmée, au besoin, je prends un coup (de tonus) au bar à lumière.

> Et je suis stressée.Reconnu comme l’une des principales causes de l’insomnie, le stress n’en finit pas de nous tenir éveillés… Il perturbe le fonctionnement hormonal du cerveau et plus précisément crée un dérèglement des cycles de production de sérotonine et de mélatonine, hormones régulatrices du sommeil.

solution sommeil

Douce, la Luxopuncture

> BON PLAN la Luxopuncture pour améliorer l’humeur et retrouver un sommeil réparateur, y compris pour les enfants qu’il est difficile de traiter de manière allopathique, étant elle sans risques médicaux ni effets secondaires. Cette technique douce, indolore et sans risque, stimule une trentaine des points réflexes de notre corps par un rayonnement infrarouge, agissant directement sur le système nerveux végétatif. Celui-ci rééquilibre la production hormonale et diminue ainsi l’anxiété et les troubles du sommeil. Du coup, la capacité de concentration est améliorée et les manifestations psychosomatiques comme le mal de dos ou la migraine sont diminuées. Il faut commencer par un traitement d’une séance par semaine pendant 7 semaines, puis effectuer 3 séances d’entretien tous les 6 mois environ (à partir de 250 € la cure).

Plus d’informations :
Literie : dans les magasins ou auprès de www.infoliterie.com
Luxopuncture : Centre Luxo Paris, 61, rue des Petits Champs, Paris 1er. Voir le site : www.luxomed.com
Ces icônes sont des liens vers des sites de partage de signet sociaux où les lecteurs peuvent partager et découvrir de nouveaux liens.
  • Twitter
  • Facebook
  • email
mots-clefs :

Laissez un commentaire