90 % Digital Mum

Digital Mum… That’s me* !

Difficile d’être une mère « parfaite » (NDLR qui fait tout et bien !) assumant le boulot, les enfants, la maison et le mari (ne l’oublions pas ce grand dernier et pas des moindres) en 24 h top chrono la journée, pas une minute de plus ! Dans le genre, je vous conseille chères copines mamans de lire le roman « Mère épuisée » de Stéphanie Allenou… pour éviter le burn-out maternel. Car oui avouons-le, être une -bonne- mère c’est un métier plus qu’épuisant !!!

Alors c’est inévitable de nos jours, on devient des Digital Mums (*c’est tout moi ! NDLR accro de l’Internet) comme l’a observé WebMediaGroup dans l’enquête IPSOS sur les femmes et le e-commerce réalisée entre le 30 octobre 2010 et le 9 janvier 2011. Et plus l’on est une maman jeune (de 18-29 ans) plus on est accro au e-commerce et à l’Internet qui représente la deuxième source d’information… après maman !
Ainsi, 90 % d’entre nous effectuent au moins une fois par mois un achat sur Internet, motivées par le gain de temps et les horaires limités, faisant nos courses le soir à la maison tout en raccommodant le bouton de chemise de Jules, en confectionnant un sac de billes pour fiston, voire en tricotant un bonnet pour ma fille (ayant trouvé tous les éléments sur des sites de fait-main et loisirs créatifs comme Siandso.com et Craftiz.fr), tout cela en regardant NCIS pour pallier l’aspect corvée !
44 % dépensent plus de 20 % du budget global de la famille sur Internet. Enfin presque. Le e-commerce c’est également de l’achat plaisir, pour 45 % des mamans interrogées qui achètent d’abord pour elles (à 60 %) puis pour les enfants (à 45 %), bon c’est normal à courir pour la famille on ne prend pas de temps pour soi !

Alors on achète quoi ?
80 % des achats sont du prêt-à-porter et des accessoires de mode, 42 % de la décoration ou équipement pour la maison, nos deux principaux postes de dépenses en ligne. Là je vous recommande le site Maison-facile.com qui en plus de la déco traite du jardin pour les copines qui ont la main verte. Et puis pour les enfants, 83 % d’entre nous achetons des vêtements aussi, 54 % des jeux et 24 % des livres, DVD et CD, sans se fatiguer à courir encore à l’autre bout de la ville ou du département.
Alors rassurez vous les Jules, l’achat en ligne n’est pas un achat compulsif, au contraire on a tout le temps de réfléchir à l’utilité de l’achat, de sélectionner les produits et de comparer les prix. Mieux, 85 % de petites rusées comme moi y font des affaires puisqu’on peut mettre en vente et dénicher l’occase rêvée sur des sites de petites annonces comme Badiliz.fr dont je vous ai déjà parlé notamment pour l’équipement ski enfant.
Et puis en consommatrice avisée, la « digital mum » que je suis s’assure du sérieux des e-commerçants : notoriété de la marque et qualité des partenaires, notamment bancaires.
Mais attention, je suis anti-spaming et je ne suis pas la seule apparemment puisque 78 % des femmes interrogées n’aiment pas recevoir trop de publicité dans leurs boites e-mail… Avis aux sites marchands qui ne semblent pas en avoir suffisamment conscience !!!

Source : WebMediaGroup avec étude IPSOS janvier 2011.
Ces icônes sont des liens vers des sites de partage de signet sociaux où les lecteurs peuvent partager et découvrir de nouveaux liens.
  • Twitter
  • Facebook
  • email
mots-clefs :

Laissez un commentaire