Football au féminin

avatar

le 18 octobre 2010

Je m’active


© Nick & Chloé, FFF.fr

Nous aussi on peut être des Championnes du ballon rond !

Quelques jours après la qualification de l’Équipe de France Féminine pour la Coupe du Monde 2011, la Fédération Française de Football lance une campagne de promotion du « Football au Féminin » à destination du Grand public en collaboration avec la belle Adriana Karembeu,

ambassadrice de la discipline. Faut dire qu’elle est bien placée pour en parler avec son mari footballeur, on la sent très à l’aise comme joueuse, arbitre, bénévole ou encore dirigeante qu’elle incarne à merveille sur les cinq visuels de la campagne.

L’élite du football féminin
Bon mais le foot au féminin ce n’est totalement nouveau, depuis 40 ans le football s’inscrit au féminin, il y a déjà une élite de la discipline, l’Équipe de France A, quart de finaliste du Championnat d’Europe 2009, l’Équipe de France U19F, championne d’Europe en 2003 et 2010 et l’Olympique Lyonnais finaliste 2010 de la Champion’s League. Et puis j’voudrais pas dire mais Sandrine Soubeyrand (en rouge), Capitaine de l’Équipe de France bat le record de capes de Lilian Thuram avec 143 sélections et notre Marinette Pichon (en bleu) s’avère être la meilleure buteuse de tous les temps en club et en sélection avec 112 sélections et 81 buts !
Pour en savoir plus sur nos championnes, sur les compétitions, sur le plan de développement mis en place par la FFF et sur les différents rôles de la femme dans le football, il n’y a qu’à surfer sur le site de la Fédération « Football au Féminin ».

Comment devenir footballeuse ?
L’élite du football féminin est issue d’une politique de formation et de détection très élaborée menée par le pôle France qui depuis 1998 au Centre Technique national de Clairefontaine.
30 joueuses de 16 à 18 ans, détectées dans leur District (département) ou dans leur Ligue (région) sont recrutées sur un concours national et intègrent un pôle durant leurs années lycée, bénéficiant d’horaires aménagés avec des cours de 9h à 15h et de l’entraînement de 16h à 18h. Une convention avec le lycée leur permet de récupérer les cours manqués pour pouvoir suivre leur scolarité, avec de bons résultats au baccalauréat… selon l’adage « un esprit sain dans un corps sain ». Quatre autres pôles Espoir compléments du pôle national ont ouvert en région, à Liévin dans le Nord, à Vaulx-en-Velin près de Lyon, à Rennes en Bretagne et à Toulouse dans le Sud-Ouest. Plutôt sympa comme avenir les filles !

Quelle footballeuse suis-je ?
Dans le football il y a l’équipe et tout ce qui tourne autour, plein de métiers potentiels qu’on ne s’imagine pas.
Sportive, observatrice, diplomate. Je suis plutôt faite pour être arbitre, à la fois sportive et directrice du jeu.
> L’avis de la Fédération : L’arbitrage féminin est en plein développement, depuis les performances de Nelly Viennot, première et seule femme à avoir arbitré un match de Champion’s League masculine, et arbitre assistante en Ligue 1 masculine pendant de nombreuses années.
Sensible, efficace et passionnée. Je me sens plutôt l’âme d’une éducatrice et j’aime le sport, une alternative au métier d’institutrice qui me plaît mais où je me sens enfermée.
> L’avis de la Fédération : Des stages de formation de cadres sont organisés par votre District pour les premiers niveaux, puis votre Ligue, et enfin par la Fédération (Direction Technique Nationale). Même sans formation ou connaissance préalable, on peut débuter une formation d’initiatrice pour animer une école de football.
Rigoureuse, autonome et dynamique. J’ai un caractère de dirigeante et l’âme d’une sportive sans l’être pour autant, et je préfère le gazon au bitume.
> L’avis de la Fédération : La fonction de dirigeante est un rouage essentiel de la vie du club et de la vie du football en général. Le football a besoin de toutes les compétences, pour accompagner une équipe, pour tenir un rôle dans le Bureau d’un club en tant que Présidente, Trésorière, Secrétaire ou simple membre, pour participer à une Commission départementale, régionale ou fédérale.

Pour en savoir plus sur les métiers du football au féminin, contacter la Fédération Française de Football : www.fff.fr
Ces icônes sont des liens vers des sites de partage de signet sociaux où les lecteurs peuvent partager et découvrir de nouveaux liens.
  • Twitter
  • Facebook
  • email
mots-clefs :

2 commentaires

  1. avatar Grossiste de produits afro
    Samedi 13 novembre 2010 à 21:56

    Bien dire fait rire, bien faire fait taire.

  2. avatar Véronique Geoffroy
    Lundi 18 juillet 2011 à 8:05

    4e au classement, pas mal peut mieux faire. Mais bien contente que les Japonaises aient gagné, une revanche sur les événements certes, mais surtout sur le machisme de leurs japonais de mecs qui sur le terrain peuvent toujours se cramponner.

Laissez un commentaire