Envie de chanter

avatar

le 17 avril 2010

J'en ai trop envie


© D.R.

Trouver ma voix. Et ma voie qui sait !

Chanter ça fait du bien par où ça passe. Ça déstresse et ça défoule même, ça apprend à bien s’exprimer et à se faire entendre, à prendre une bonne posture, à bien respirer, tout cela aidant à prendre confiance en soi. Ça met du baume au cœur, donne de l’entrain. Bref, chanter ça fait du bien, à condition que ce soit juste, plus agréable pour les oreilles… des autres.

La méthode
Avant d’aller frapper à la porte d’une école de chant, pour éviter d’avoir la honte, je m’initie avec la méthode « Le chant pour Les Nuls » par Pamela S. Philips, responsable de la chaire Voix et Musique à l’université de New York, formée au Conservatoire national supérieur de musique de Paris, et Mariette Jost, professeur de chant. Pratique, il contient un CD d’accompagnement contenant 54 fichiers nécessaires à la réalisation des exercices du livre, genre : chanter les consonnes apico-dentales, les consonnes vélaires et palatales… En plus, on y apprend des tonnes de choses intéressantes sur son corps.

8 conseils pour une bonne santé des cordes vocales
Se mettre au chant aide à adopter une hygiène de vie générale. Ainsi, il faut absolument…
Éviter les abus quotidiens : alcool, cigarette, nourriture, pollen et poussière, médicaments et notamment les antihistaminiques donnés pour les allergies.
Parler mieux pour chanter mieux, ni trop fort, ni trop bas, et donc bien respirer.
Pratiquer une activité physique pour entraîner le souffle.
Adopter une pratique corporelle pour aider à se sentir mieux dans son corps et dans sa tête comme le gi qong ou la sophrologie
Bien hydrater le corps, donc boire de l’eau en limitant la caféine.
Bien dormir pour que l’organisme récupère tant au niveau cérébral que musculaire.
Bien se nourrir (fruits et légumes, sucres lents et protéines) pour avoir une bonne énergie et éviter l’hypoglycémie.
Éviter les maux de gorge et les infections. Dès qu’un gratouilli dans la gorge se fait sentir, sauter sur le spray nasal à l’eau de mer à pulvériser dans les narines pour chasser illico les germes, et si ce sont les amygdales qui sont touchées, les gargariser à l’eau tiède salée
Être détendu, dégagé de toute émotion, stress pour bien poser sa pensée sur l’acte de chanter.

Je n’irais peut-être pas jusqu’à la Star’Ac mais au moins je vais apprendre à bien (me) tenir ma voix, histoire de m’imposer et d’avancer plus aisément dans la vie.

« Le chant pour Les Nuls », 22,90 €, Éditions First. En librairie. Voir le site : www.pourlesnuls.fr
Ces icônes sont des liens vers des sites de partage de signet sociaux où les lecteurs peuvent partager et découvrir de nouveaux liens.
  • Twitter
  • Facebook
  • email
mots-clefs :

Laissez un commentaire