50% Tabac

Le tabac tue mais rapporte alors on le légalise. Le plus honteux n’est il pas d’agréer en fumant à outrance tout simplement !

L’industrie du tabac, vecteur de l’initiation de la dépendance tabagique, maladie chronique récidivante qui tue 50% de ceux qui restent fumeurs, lance des attaques tous azimuts pour promouvoir la cigarette, arme de destruction massive, responsable en France de 180 décès par jour. C’est honteux !
On ne va tout de même pas plaindre les fabricants de tabac qui en la personne de Yves Trévilly, directeur des relations institutionnelles de BAT (British American Tobacco) se plaignent de l’effondrement des ventes de tabac, alors que la baisse de 4,2% des livraisons aux buralistes en janvier 2010 annoncée fait partie des variations habituelles d’un mois sur l’autre. Et s’explique : le seul fait que janvier ait 26 jours ouvrables et décembre 25 seulement explique cette différence de 4 % ! Si l’on compare la consommation annoncée par BAT des 13 derniers mois à ce qui a été distribué par les buralistes un an plus tôt, la croissance de la vente de tabac en volume est de +2,5 %. Les ventes de tabac ne décroissent pas en France, elles augmentent.

Le Budget plus important que la Santé aux yeux du Gouvernement.

Dans la même lettre, M. Trévilly prétend que l’évolution des ventes n’est pas le reflet réel de la consommation du fait de la contrebande ou des achats transfrontaliers et cite une enquête BAT montrant que 22 % des cigarettes consommées en France ont été achetées à l’étranger, alors même que quelques jours auparavant, M. Denis Fichot de Japan Tobacco rapportait lui le chiffre de 15 % sur leur enquête mensuelle. Ces énormes différences de données annoncées par les différentes compagnies de tabac ne peuvent que rendre septiques quant aux déclarations qu’elles font, qui n’ont pour but que la promotion du tabac.
Il n’est au surplus pas correct que l’industrie du tabac intervienne dans le débat public qui ne devrait être qu’un débat de santé publique. Il est tout aussi incorrect que leurs messages soient entendus par le gouvernement qui depuis un an a pris tous ses arbitrages entre la Santé et le Budget, dans le domaine du tabac, en faveur du Budget, contre la Santé.
Les leçons des affaires du sang contaminé et de l’amiante ne sont pas tirées, alors que la dépendance tabagique est une maladie contre laquelle les décisions politiques peuvent contribuer à apporter des résultats spectaculaires, comme cela avait été démontré en 2004 avec le premier Plan cancer.
Bon, okay les fabricants sont des tueurs en série en puissance, le gouvernement complice, mais les fumeurs qui ne sont autres que des citoyens libres sont parfaitement consentants et agréent le système par leur acte de consommation.

Source : OFT- Office français de prévention du tabagisme, Février 2010.

Lire également T’as du cœur ? avec la Fédération française de Cardiologie et encore J’arrête de fumer, 10 bonnes raisons.

Ces icônes sont des liens vers des sites de partage de signet sociaux où les lecteurs peuvent partager et découvrir de nouveaux liens.
  • Twitter
  • Facebook
  • email
mots-clefs :

Laissez un commentaire