Les tisanes de bien-être

Quelles sont ces plantes qui aident à résoudre les petits maux quotidiens ?

Certaines plantes aident à lutter contre les petits maux quotidiens évitant ainsi la sur-médication. Boire une tisane, c’est tant pour le goût, le plaisir de tenir la tasse chaude entre les mains, de la boire à petites gorgées, que pour la santé !
Il y a des tisanes pour presque tous les petits maux et troubles du quotidien.
Je connais surtout les tisanes relaxantes souvent à base de tilleul, de verveine, ou de camomille, qui se boivent bien chaudes et favorisent le sommeil. De même, la passiflore, sédatif nerveux puissant dépourvu d’effets secondaires, est particulièrement recommandée dans le traitement du stress, de l’angoisse, de l’irritabilité et de la surexcitation des grands comme des petits. Associée à la valériane, reconnue pour ses talents de calmant puissant, elle agit sur les problèmes d’agitation nocturne et d’insomnie.
J’apprécie les tisanes digestives comme la menthe, la sauge ou la verveine aident au transit intestinal et agissent sur les fermentations intestinales en absorbant les gaz et en facilitant la digestion. Certaines tisanes contiennent également des stimulants laxatifs (séné, bourdaine…) utilisées dans le traitement de la constipation. Tonique parfait du système digestif, la menthe associée à la verveine évite ballonnements et lourdeurs, associée à la sauge permet de lutter contre les coliques et la constipation et mariée à la camomille fait merveille contre les diarrhées, faisant office d’antiseptique interne. De plus, la menthe est un anti-fatigue qui associée aux résineux (pin, thym) traite dépressions, déprimes et fatigues récurrentes.
Je pratique souvent les tisanes diurétiques et amaigrissantes qui favorisent l’élimination des toxines et l’élimination rénale de l’eau. Alliés du système éliminatoire, le tilleul et la verveine opèrent sur les problèmes de rétention, les problèmes rénaux, les cystites et infections urinaires, les calculs. Le tilleul associé à la sauge contribue à la régulation des systèmes éliminatoire et dépuratif. Tandis que la verveine mélangée à la valériane, aide à lutter contre les insomnies.
Épatante, la camomille indiquée contre les douleurs abdominales, l’indigestion, les gastrites et coliques, à ce titre souvent prescrite à l’enfant pour son action douce. De plus, elle réduit son irritabilité, favorise son sommeil et soulage bébé des poussées dentaires. C’est également la plante féminine par excellence, recommandée lors de règles douloureuses, car elle contient un puissant antispasmodique. Elle est encore efficace en cas de rhume des foins ou d’asthme.
Je découvre la tisane dite « galactogène » qui stimule la formation et la sécrétion du lait maternel par sa composition à base de plantes, d’épices et de fruits, tels que l’anis, le fenouil, le carvi ou le cumin, réputés pour leurs
effets spasmolytiques.
Plus étonnantes, innovantes, les tisanes rafraîchissantes, qui se consomment froides, ainsi que des tisanes salées, à base de légumes secs, d’algues ou de champignons, qui se dégustent souvent en début de repas. J’en passe et des meilleures !

Je trouve tout un choix bio, équitable, éthique et durable de tisanes du monde entier sur le site de ConsoGlobe, apprécié pour consommer mieux et vivre mieux.

Ces icônes sont des liens vers des sites de partage de signet sociaux où les lecteurs peuvent partager et découvrir de nouveaux liens.
  • Twitter
  • Facebook
  • email
mots-clefs :

Laissez un commentaire