20/20 à l’éco-maison

avatar

le 28 décembre 2009

Je passe au vert


© D.R.

5 produits astucieux pour un habitat plus économe et plus sain.

Dans le cadre du « Prix de l’éco produit Castorama 2010 », quelque 7285 consommateurs ont noté et élu sur le site Internet de Castorama, du WWF et de Conso-globe 3 produits parmi dix concourants. Résultat, nous sommes en attente de produits astucieux, innovants et simples pour rendre notre habitat plus sain et moins dépensier.

Bien noté
15,37/20 pour le robinet thermo-statique programmable par pièce avec 4 plages horaires possibles, et l’application « fenêtre ouverte » qui arrête automatiquement la fonction chauffage confort lors de l’aération de la pièce… idéal pour gérer la consommation d’énergie à la minute et réaliser jusqu’à 30% d’économie sur une installation de chauffage central (40 €, disponible en magasin au 2sd trimestre 2010).
15,10/20 pour le 2-en-1 WC avec lave-mains intégré, la chasse-d’eau réutilisant l’eau du lave-main (299 €, disponible en magasin en février 2010).
14,75/20, la peinture murale Ushuaïa 100 % naturelle et biodégradable, idéale pour les chambres d’enfants (41 € les 2 litres, dores et déjà disponible).
14,07/20 pour le revêtement de sol Chêne sans colle pour un air sain. Le bois est d’origine allemande certifié PEFC, d’une épaisseur réduite (0,6 mm) avec support en panneau HDF sans formaldéhyde (norme E0) (34,90 € le m2, dores et déjà disponible).
13,85 €/20 pour la Lasure Bois Naturel composée de 80% d’ingrédients naturels (fibre de bois, pigments naturels) protégeant des intempéries et des U.V. les boiseries extérieures (54,90 € en 5litres, disponible en magasin en mars 2010).
Et aussi : de l’isolant ouate de polyester destiné aux combles, murs et planchers sans formaldéhyde ni liant chimique, sain et hypo-allergénique, de l’adhésif de masquage (gros scotch marron) sans solvant, un poêle à bois à haut rendement, un paillis végétal contre les mauvaises herbes et pour limiter l’arrosage, et un savon noir prêt-à-l’emploi pour éliminer pucerons et cochenilles des feuilles des rosiers…
Bref, je me rue au Castorama du coin.

Ces icônes sont des liens vers des sites de partage de signet sociaux où les lecteurs peuvent partager et découvrir de nouveaux liens.
  • Twitter
  • Facebook
  • email
mots-clefs :

commentaire

  1. avatar Guy GOEPFERT
    Mardi 29 décembre 2009 à 15:41

    quant on ne s »appelle pas Castorama, Leroy ou autre grand ponte de la distribution, il n’y a guère de chance de faire connaître des solutions écologiques pour un intérieur sain, une déco durable. s’il y diffusion de l’info, la grande distribution laisse les yeux pour pleurer à ceux qui sont à l’origine des solutions. Les média spécialisé se font eux payer des milliers d’euros pour une parution sans garantie de retour pourle petit commercant ou l’inventeur annonceur.
    Une annonce ou rédactionnel de 1/4 de page coute à la grande distriubution une goute d’eau alors que la pme sacrifie popur la même communication 15 jours et plus de chiffre d’affaire.
    Vous voulez parler de vais revêtement écologique, ne veillissant pas, n’ayant pas besoin d’çetre renouvellé, pouvant être réutilisé à vie tout en les transformant en couleur et structure. Vous voulez découvrir des revêtements muraux qui assainisses l’air intérieur,, diminue votre facture énergétique, améliore l’isolation phonique, régule l’hygrométrie ambiante et conviennent aux allergiques et asthmatique, le tout sans généré de pollutions ou de déchet et composé exclusivement de produits naturels ?
    Alors découvrez les enduits décoratif textile ou « tapisserie liquide »
    Tous les autres revêtement vous paraitrons pour le moins dépassé voir onéreux et polluant à des degrés divers.

Laissez un commentaire