Vélo en mode électrique

avatar

le 6 avril 2009

Je m’active


© Joyce Benoist

Un loisir et un véritable moyen de transport à 5€ le plein par an.

Fini les départs en danseuse pour mettre le turbo, les côtes à s’essouffler comme un bœuf… Avec le vélo à assistance électrique me voilà Super Jamie, les mollets d’acier. C’est toujours un vélo urbain et même tous chemins, donc excellent pour la forme et la santé, faisant travailler les muscles et le souffle. Car il a beau avancer plus rapidement que le vélo traditionnel, il faut encore pédaler pour qu’il avance justement. Mais en plus, il apporte une solution saine et peu onéreuse au problème de trafic et de pollution en ville.
Quelle distance puis-je parcourir ?
La moyenne générale des déplacements en Ile-de-France est de 6 km et la distance moyenne entre le domicile et le lieu de travail est de 9,8 km… des distances facilement parcourrables à vélo. Or avec l’assistance électrique, il est plus aisé d’allonger le parcours, sachant que les montées ne nécessitent plus d’effort, un bon coup de pédaler et zou j’suis déjà en haut ! Mine de rien la batterie me fournit au minimum 50 % de l’effort compensant les variations de terrain. J’ai vu un motard halluciné de ma force me féliciter au feu rouge (il n’avait pas vu la batterie). Et sachant que l’autonomie des batteries existant sur le marché varie de 25 à 60 km, j’ai de quoi faire un peu de shopping avant de rentrer à la maison. Par ailleurs, je n’ai pas toujours besoin de cette assistance (sur le plat), donc là j’économise l’énergie, et même si la batterie est à plat, ça ne m’empêche pas de pédaler le peu qu’il reste à parcourir.
Pourquoi je vais me mettre au vélo électrique ?
Parce que c’est une réelle alternative à la voiture pour les micro-déplacements urbains, que j’en ai marre de perdre du temps dans les embouteillage. Je ferais mieux de me bouger le c… bien meilleur pour ma forme, d’autant qu’au passage ça me déstresse.
Parce que je m’inscris aussi dans une démarche éco-citoyenne, moins de bruit, zéro pollution, pas de gaz à effet de serre venant de ma part.
Parce que c’est économique : pas de parking à payer, ni d’essence, pas de contrainte non plus en matière d’assurance ou de port de casque moto, quoique le casque cycliste soit recommandé pour garder la tête sur les épaules.
Parce que c’est fiable et sécurisant, le moteur s’arrête automatiquement la vitesse de 25 km/h atteinte, faudrait pas décoller non plus, et se coupe également au freinage, pas de poignée d’accélération non plus.
Lire également Où m’équiper en vélo à assistance électrique ? et Triporteur ou mini vélo à assistance électrique ? Et pourquoi pas un e-Solex aussi !

Ces icônes sont des liens vers des sites de partage de signet sociaux où les lecteurs peuvent partager et découvrir de nouveaux liens.
  • Twitter
  • Facebook
  • email
mots-clefs :

2 commentaires

  1. avatar Audrey
    Mercredi 12 août 2009 à 21:31

    Stop-stop-stop-stop!:-D..Citation: »5€ le plein par an » c’est totalement faux!!!!!!!c’est plusieurs centaines d’Euros par un si vous rouler tout les jours comme je l’ai faite!!!!
    Voici pourquoi:Une fois rechargée la batterie li-ion se vide le moitié en espace de 2 semaines même si le vélo reste dans le garage sans bouger,(contrairement au petites batteries de li-ion des visseuses électriques ou autre).On nous a pas dit ça!Alors à chaque fois il faut vérifier si la batterie est suffisamment chargée si on veut pas souffrir de pédaler un vélo qui pèse 25 kilo!Croyez-moi, c’est nul!En plus un vélo électrique c’est invendable: -Premièrement:Vous l’avez payé 2000€ le vélo neuf (je parle pas de vélo élec’ chez Carrefour made in china), par contre au bout de 1 an il faut changer une nouvelle batterie qui elle coute minimum 400€ (c’est sur commande, vous ne roulez pas pendant quelque semaines d’attente de votre nouvelle batterie, et si vous avez la chance encore trouver une batterie pour votre modèle qui a un/deux ans-chaque vélo élec’ à sa propre design de batterie, il n’y a pas de standardisation)!!!
    Deuxièmement sur les vélos électriques les fabriquants mettent des pneus et chambres à aires standards, non adaptés au forces d’accèleration des vélos électriques, qui petent très vite les chambres à aires (…les valves qui se lâchent, les pneus qui tourne sur les jantes…) alors vous devez changer tout les 3 mois vos chambres à air!mais vite vous rendez compte, que démonter la roue sur un vélo électrique vous demande des outils que vous n’avez pas forcément (et la messe de règlage à refaire pour connecter les différents câbles, les freinages…), alors vous vous rendez chez un réparateur de vélo en voiture ou en poussant votre vélo pendant des heures (réparateurs de vélo électriques, il n’y en a pas beaucoup en plus, car ils détestent de les réparer!) qui va vous demander minimum 60 € pour changer la chambre à air!!!Alors?Vous êtes sur d’avoir calculer 5€ le 100km?!Pour moi c’etait:400€+4×60€=640€ en un an,ça change tout comme ça!Alors je dis, c’est trop cher, je le vends!mais personne n’achète un vélo électrique d’occasion’!Vous etes écolos?Je vous conseil le suivante:C’est moins cher et plus écolo de rouler sur un vélo sans assistance électrique:la fabrication des batteries (et le moteur électrique) c’est polluante(lithium-ion, composants cuivres etc) !Concernant e-solex:ce n’est pas un vélo électrique, mais un moteurbicyclette électrique: Obligation de Casque, Immatriculer,interdit sur les pistes cyclables (!!!) et couloir de bus, Assurance=très cher pour une puissance si faible…

  2. avatar laure hochereau
    Vendredi 14 août 2009 à 18:35

    Et bien moi qui je suis bien contente de mon vélo à assistance électrique, assistance dont je ne me sers que pour grimper la très longue côte qui me ramène chez moi. Le reste du temps je pédale car après tout si j’ai un vélo c’est pour faire quelque effort moi qui suis travaille assise toute la journée. Ma batterie me dure bien 2 à 3 jours selon ma forme. Quand au prix du vélo, je n’avais pas les moyens de me payer le Matra à 2500 euros et ai déniché le Velodoo (fabriqué en Tunisie) à moins de 900 euros et roule avec depuis 2 ans, satisfaite. C’est tout de même plus économique que la voiture ! Plus écologique aussi. Et tellement plus sain.
    LH

Laissez un commentaire