Je me mets au golf

avatar

le 4 mai 2009

Je m’active


© Alexis Orloff/FFGolf

Une bonne façon de se mettre au vert, d’entretenir ma forme et de gagner en zénitude.

Sportif, le golf s’aborde comme un hobby, une passion qu’il vaut mieux partager avec sa moitié. D’autant que c’est tout bénéfice pour la forme et le mental.
Pour qui ?
Le golf est accessible à tous, de 7 à 77 ans voire davantage, ne nécessitant pas d’aptitude sportive particulière. Pas la peine d’être M. Muscle ! D’ailleurs 40 % des joueurs sont des femmes, et les enfants s’y mettent de plus en plus. Et non, ce n’est pas un sport « de vieux », seulement 46 % des licenciés ont plus de 50 ans.
Si en région parisienne, on a l’impression qu’il s’agit d’un sport « de riches », en province les terrains de golf sont faciles d’accès. Et puis avec quelque 530 parcours répartis sur l’ensemble du territoire, il y a de quoi jouer.
Un sport paisible
Le golf ne comporte pas de risques, à par se tordre la cheville par mégarde en ne faisant pas attention où l’on pose ses pointes.
Comme il apprend à respirer correctement pour bien se concentrer et rester patient (deux qualités psychologiques qui font cruellement défaut au quotidien), c’est une véritable soupape de décompression, un bon antidote au stress.
Comme on évolue à notre rythme et selon les limites que l’on se fixe soi-même, on gagne en calme et sérénité, meilleur chemin vers la confiance en soi.
Et puis c’est sans doute l’un des sports les plus proches de la nature puisqu’il y est totalement intégré. Le terrain de golf est surtout un espace naturel qui contribue, souvent à proximité des villes, à la protection de l’environnement. À ce titre, la Fédération Française de Golf a signé un partenariat avec l’ONF (Office National des Forêts).
Mais tonifiant et tonique
Il a pas l’air comme ça mais, c’est tout de même un sport qui muscle harmonieusement le corps et tout particulièrement les jambes (4 heures de marche ça ne passe pas inaperçu dans les guiboles), à condition de se passer de voiturette électrique. Et puis, le swing est un mouvement de rotation coordonnée de la hanche et du haut du corps, il fait travailler le dos et les épaules. Au passage, il renforce tout le système cardio-vasculaire sans pousser à l’extrême la machine (mon corps). Et en plus il fait mincir. En effet, pour un parcours de 18 trous, soit 10 à 12 km à pied en portant mon sac de golf pendant 4h, je perds de 1104 calories (pour un poids de 60 kg) à 1680 calories (pour un poids de 90 kg).
Oui mais c’est coûteux…
Passé le stade de la découverte ou de l’initiation, le budget golf est fonction de mon type de pratique, des lieux de pratique, et l’offre est large et adaptée… Pour avoir une idée du budget à consacrer au golf pour débuter : le matériel de départ, l’équipement de départ, les premières leçons, les séances d’entrainement, sachant qu’il faut compter 877 € pour un abonnement annuel moyen, entre 250 et 300 € l’année dans une école de golf pour les enfants, et environ 33 € pour jouer un parcours de 18 trous le week-end. En semaine, c’est moins cher et il y a des réductions sur les green-fees pour les jeunes de moins de 18 ans et les étudiants.
Plus d’infos ?
• Lire « Golf 110 Exercices & Conseils de pro » par Renaud Guillard (Éditions Amphora Sports). En librairie.
• Contacter la Fédération : www.ffgolf.org

Ces icônes sont des liens vers des sites de partage de signet sociaux où les lecteurs peuvent partager et découvrir de nouveaux liens.
  • Twitter
  • Facebook
  • email
mots-clefs :

commentaire

  1. avatar Fred H.
    Lundi 4 mai 2009 à 18:17

    Je confirme, le golf est le sport idéal pour se détendre et faire une pause. En effet quand je pars jouer au golf et que je pose le pied sur le parcours j’oublie tout le reste, je ne pense plus qu’à mon swing, à la détente, au paysage et aux blagues que l’on peut se raconter lors du jeu. Ici il n’est plus question de travail, la concentration est forte et donc on arrive à oublier le quotidien, bref le début du bien être…

Laissez un commentaire