Exercice : Ai Chi zen en piscine

avatar

le 27 juillet 2009

Je m’active


© Joyce Benoist

Stressée, besoin de zen. Rien de tel que la relaxation aquatique.

Il fait bon, la piscine est calme à cette heure-ci, j’en profite pour me détendre avec un exercice d’Ai Chi (« énergie de l’amour », le Chi désignant en japonais l’énergie vitale qui part du plexus solaire), programme de relaxation aquatique qui se caractérise par une respiration profonde et par des mouvements amples, réalisés avec lenteur et fluidité, ce que me permet l’eau. Mine de rien ça tonifie légèrement.
Mouvement. Je commence par me détendre. Debout dans l’eau jusqu’aux épaules, jambes écartées au niveau des hanches genoux fléchis, ventre rentré, je me laisse porter, mes membres flottant et je respire à fond. J’abaisse mes bras paumes vers le fond de l’eau et je remonte paumes vers le soleil, 5 à 10 fois de suite pour me détendre. Puis les bras à l’horizontale de l’eau, jambes plus écartées, je ramène le bras droit devant la poitrine le long du bras gauche, j’inspire en retournant les paumes de mainvers le haut et reviens sur le côté, 5 à 10 fois, puis de l’autre bras.
Apaisée, je vais maintenant pouvoir retenir et nourrir l’énergie vitale qui est en moi afin de la développer. Toujours jambe écartée portée par l’eau, je plie les bras, mes paumes se faisant face comme si je tenais une boule d’énergie que j’aurais ramassé dans l’eau. J’expire et pivote le corps vers la gauche en plaçant la main droite sur « la boule » et la main gauche en dessous. Je me retrouve jambes croisée, le dos à mon point de départ, mon « chi » toujours en main, j’inspire et reviens. Je répète l’exercice 3 fois dans chaque sens, en prenant bien soin de mon « chi ». Si j’suis pas zen après ça !
Conseil. Pendant tout l’exercice, j’inspire par le nez et j’expire par le nez et la bouche simultanément.
L’idéal est de mettre une musique apaisante ou un enregistrement des bruits de la nature. Cela dit le chant des oiseaux du jardin me convient parfaitement.

Ces icônes sont des liens vers des sites de partage de signet sociaux où les lecteurs peuvent partager et découvrir de nouveaux liens.
  • Twitter
  • Facebook
  • email
mots-clefs :

Laissez un commentaire