Bénéfique, la sophrologie

avatar

le 12 janvier 2009

Je prends soin de moi


© V.G.

Un souffle de bien-être pour apprendre à gérer ses émotions. Efficace !

C’est pour moi ?
Émotif, hyper sensible, fragilisé par un événement, atteint de phobies ou d’addictions, cette méthode de relaxation dite dynamique est idéale car tout en douceur. Fondée sur l’autohypnose, la sophrologie apprend à se distancer de ses sensations et donc à pouvoir appréhender et vivre les situations sans être dominée par ses émotions.

C’est quoi ?
Mis au point en 1960 par le Dr Alfonso Caycedo, psychiatre colombien, cette méthode est une synthèse des techniques orientales de méditation, de yoga et de relaxation occidentale. Elle sert à développer la conscience de façon à harmoniser le corps et l’esprit, en chassant peurs, angoisses et tensions liées au stress. C’est un peu comme une re-programmation du psychisme, un bourrage de crâne positif, qui permet en une dizaine de séances hebdomadaires de se recadrer dans un environnement devenu plus sympathique.

Ça se passe comment ?
La sophro est basée sur des exercices respiratoires et des mouvements coordonnés permettant une détente physique pour accéder à la détente mentale. Basiquement, elle contribue à réguler le rythme du cœur, du cerveau, de l’abdomen, favorisant ainsi l’harmonie intérieure.
Assis ou allongé en solo, on apprend à se détendre physiquement par un jeu de respiration et de visualisation de chaque partie du corps (de la tête aux pieds), au son de la voix du sophrologue. Il n’y a aucun contact physique. Une fois détendu (10 à 20 min selon l’état de tension), il nous fait accéder aux régions supérieures de la conscience par des exercices de visualisation/concentration, différents selon la pathologie de chacun. Ça fait ressortir les émotions, des souvenirs… C’est très apaisant et efficace (j’ai testé il y a quelques années à la suite d’un choc émotionnel).

Lire également un Exercice de sophrologie en solo

Pour plus d’informations : Contacter la Société Française de Sophrologie pour obtenir la liste des praticiens dans ma région.
À lire : « « Sophrologie » par le Dr Patrick-André Chéné, gynécologue-accoucheur, préfacé par le Professeur Alfonso Caycedo, psychiatre initiateur de la méthode (38 €, Éditions Éllebore). En librairie.

Ces icônes sont des liens vers des sites de partage de signet sociaux où les lecteurs peuvent partager et découvrir de nouveaux liens.
  • Twitter
  • Facebook
  • email
mots-clefs :

Laissez un commentaire