Le livre du savoir-manger

avatar

le 23 février 2009

Je me nourris bien


© D.R.

Fini les calories en trop. Suffit de savoir ce que je mange pour tenir la forme.

Pas mal, que dis-je vachement bien le bouquin « Bonnes calories Mauvaises calories » par Anne Dufour et Carole Garnier (19,90 €, Leduc.s Éditions) ! C’est le 1er guide des RNJ (Repères Nutritionnels Journaliers) doté d’une table complète des aliments, de «abricot» à «yaourt». Ainsi je sais exactement ce que je mange : l’énergie en calories, les protéines, lipides et glucides que j’absorbe tous les 100 g d’un aliment. Plus besoin de faire de régime, que je n’arrive pas à tenir. Juste besoin de savoir ce que je mange et quitte à céder à la tentation, j’avale le moins pire !
Ainsi à l’apéritif, moment fatidique pour mes bonnes résolutions, plutôt que de demander un jus d’orange, je demande un jus de tomate (23 cal. au lieu de 44 cal.). SI je suis plutôt vin, demander un verre de rouge (12°, 89 cal.) plutôt que de blanc doux sucré (150 cal.) et si je ne peux me passer de champagne, je préfère le brut au doux car plus sucré (75 cal. au lieu de 120 cal) tout l’inverse des hommes.  Je picore des Bretzels plutôt que les autres biscuits salés contenant 1,7 % de lipides au lieu de 12,8 %, pas pire que les tomates cerises contenant 1 % de lipides. Gare aux olives noires conservées dans l’huile d’olives, préférer les olives vertes mises en saumures  (5,3 % de lipides au lieu de 12,8 %). Enfin, se jetter sur la rillette de thon plutôt que la rillette de porc (7,8 % de lipides contre 30 %). Et là, je n’ai parlé que de l’apéro ! Le livre entier est une mine d’informations pour m’aider à faire mes courses et rétablir l’équilibre alimentaire de tous les membres de ma famille.
En librairie, vite !

Ces icônes sont des liens vers des sites de partage de signet sociaux où les lecteurs peuvent partager et découvrir de nouveaux liens.
  • Twitter
  • Facebook
  • email
mots-clefs :

Laissez un commentaire