La patate douce

avatar

le 26 janvier 2009

Je me nourris bien


© V.G.

Ça change de la pomme de terre et c’est excellent pour ma santé.

Découvert par Christophe Colomb aux Antilles, ce légume à chair orangée recèle de nombreux nutriments essentiels à la santé.

Une alternative à la pomme de terre et aux pâtes
Elle est riche en bêta-carotène et en vitamine C qui stimulent les défenses immunitaires et aide à prévenir les maladies cardio-vasculaires. Ces deux anti-oxydants puissants permettent également de prévenir les affections liées au vieillissement notamment ophtalmologiques. Surtout, le bêta-carotène est réputé pour réduire les risques de cancer, en particulier celui de l’endomètre. Pour les personnes souffrant d’affections respiratoires, la vitamine C agit sur les parois des poumons et facilite la respiration. En plus, la patate douce contient des sucres lents, pas mal pour varier des pâtes, d’autant que les enfants raffolent de son goût légèrement sucré, sa couleur vive mettant du soleil dans l’assiette, et elle est riche en fibres, nécessaires au bon fonctionnement du transit.
Mon conseil. Je la sers cuite à la vapeur, en morceau ou écrasés en purée à l’huile d’olive, en gratin avec une béchamel, ou en soupe mélangée à des carottes.

Ces icônes sont des liens vers des sites de partage de signet sociaux où les lecteurs peuvent partager et découvrir de nouveaux liens.
  • Twitter
  • Facebook
  • email
mots-clefs :

Laissez un commentaire