L’huile de pistache

Gastronomique, aphrodisiaque, protectrice.

Ça change de l’huile d’olive et son goût est plus hivernal. L’huile de pistache de la variété Akba Hari nous arrive d’Iran (la brillante Perse) dans sa robe verte qui ondule sur nos plats tel le ventre d’une danseuse orientale. Trève de littérature, cette « amande heureuse » comme l’appelle les Chinois et originaire de Mésopotamie, est appréciée pour ses vertus aphrodisiaques. Surtout, elle contient très peu d’acides gras saturés et regorge au contraire d’acides gras insaturés protecteurs pour l’organisme, riche en acide oléique, omega 6, vitamines B et E, à l’instar de ses consœurs les huiles vierges végétales (21 € en 25 cl, Libeluile).
Mon conseil. L’huile vierge de pistache d’Orient offre une palette aromatique qui se marie parfaitement avec les poissons à chair ferme, les blancs de volaille, les légumes verts à la vapeur, les pâtes al dente, les œufs et même avec les pâtisseries.

Ces icônes sont des liens vers des sites de partage de signet sociaux où les lecteurs peuvent partager et découvrir de nouveaux liens.
  • Twitter
  • Facebook
  • email
mots-clefs :

Laissez un commentaire