La belle horlogerie

avatar

le 21 novembre 2009

J'en ai trop envie


© P. H. Doussier/Guglielmetti

Un festival de belles montres pour apprivoiser le temps.

À l’orée des fêtes de fin d’année, il est permis de rêver et de faire sa liste au Père Noël au Salon Belles Montres, 3e édition du Salon international de l’horlogerie de prestige qui se déroule comme chaque année fin novembre (du 27 au 29 novembre 2009) au Carrousel du Louvre à Paris.
L’art du temps
C’est fou comme le temps qui passe inspire les créateurs de montres fourmillant d’idées et se permettant tous les délires. 60 marques horlogères révèleront leurs trésors d’excellence et d’ingéniosité. Et que l’on soit débutant ou tic tac-addict, on comprend en un tour de cadran (et de salon) combien une montre, apparemment si simple, peut être un subtil alliage du savoir-faire artisanal, de la technologie et de la créativité. C’est sûr après pareil voyage initiatique-tac, sans perdre de leur magie, tourbillons, phase de lune, retour en vol, heures sautantes, secondes foudroyantes ou mortes, n’auront plus de secret pour nous.
Les férus de montres apprécieront l’exposition exceptionnelle de pièces contemporaines sur le thème « Terre, air, mer », à voir avec l’historien. De même, ils pourront s’entretenir avec les responsables des marques horlogères lors de mini conférences de 30 minutes.
Salon Belles Montres : entrée : 10 €.

Ces icônes sont des liens vers des sites de partage de signet sociaux où les lecteurs peuvent partager et découvrir de nouveaux liens.
  • Twitter
  • Facebook
  • email
mots-clefs :

Laissez un commentaire