L’alimentation, un capital vie

avatar

le 8 juin 2009

Je chéris mes enfants


© Grand Spa des Alpes S. Kempinaire

Je construis son corps et sa santé en le nourrissant bien.

L’alimentation joue un rôle important dans la croissance de l’enfant et contribue à sa santé, présente et future. Il est donc essentiel de construire des comportements alimentaires favorables dès le plus jeune âge, en conciliant équilibre alimentaire et plaisir gustatif, surtout en évitant tout conflit. Alors comment m’y prendre pour conjuguer la culture culinaire familiale et l’éducation au goût, la socialisation par le repas et l’apprentissage d’un comportement alimentaire favorable à sa santé ?
Le développement du goût
Phobies alimentaires. L’enfant a un goût inné pour le sucré (à cause du lait) et manifeste un rejet pour l’amer. Jusqu’à l’âge de 2 ans, il accepte facilement les nouveaux goûts, le moment de lui en faire goûter un maximum, en soupes, purées et coulis puis en petits morceaux tendres. À 2-3 ans, ça se gâte, il est atteint de néophobie (la peur des aliments nouveaux et le non systématique)… inéluctable, pas de panique, sa routine alimentaire semble perturbée et puis il est en train de s’affirmer !
Je fais quoi ?  Zennnnnn, je ne transforme pas son refus en conflit familial au risque de le bloquer définitivement. Je lui sers un autre aliment et resservirais celui-ci sous une autre forme lors d’un prochain repas, rusée !
Surtout pas de chantage, de « je te donne un bonbon si tu termines », non !
Donner l’exemple en mangeant avec lui et en lui expliquant ce qu’il est en train de manger : la viande ça fait des muscles, les laitages ça fait des os costauds, les fruits bourrés de vitamines ça donne de l’énergie pour jouer, les légumes plein de fibres ça aide à aller aux toilettes (il est tout le temps constipé)…
Surtout l’éduquer au goût, au plaisir de se nourrir, autrement dit  la diversification alimentaire, meilleur moyen d’adopter une alimentation équilibrée.
Je le sens différent. Il souffre de surpoids. Le mien s’avère plutôt végétarien. Comment dois-je prendre la chose ? Allo Docteur… Lire Obèse ou végétarien ainsi que L’obésité infantile, et aussi à Chacun ses rondeurs et encore Éloge de la rondeur.

Ces icônes sont des liens vers des sites de partage de signet sociaux où les lecteurs peuvent partager et découvrir de nouveaux liens.
  • Twitter
  • Facebook
  • email
mots-clefs :

Laissez un commentaire