La deuxième vie des pulls

avatar

le 6 octobre 2008

Je passe au vert


© D.R.

Nos déchets sont une mine, à condition de savoir les bonifier. Leçon de recyclage.

Tout se recycle. Même les vieux pulls oubliés au fond d’usines de bonneterie, qui sont triés par couleur et détricotés. Il en ressort de nouveaux fils fabriqués en matières régénérées, composées de 70 % de laine, 25 % de polyamide et 5 % d’autres matières textile. Ce recyclage permet d’éviter des coûts énergétiques et environnementaux liés à la production de nouvelles matières. Aucune teinture n’est nécessaire, n’engendrant aucune pollution des nappes phréatiques par rejet des eaux usées. La matière recyclée bénéficie des mêmes qualités de résistance et de douceur qu’une fibre neuve. Et la matière recyclée est encore recyclable. Le début du cercle vertueux…
Je m’autorise donc avec plaisir ce cardigan Bettylou en 100 % fils recyclés à maille reliefées anthracite chiné. Il a une allure déstructurée et un tomber chic et décontracté. Futée la ceinture intérieure qui peut se positionner haute ou basse pour blouser la veste au gré des styles voulus. Je l’assortis d’une besace Beverlyne, mi rétro mi rustique en fils recyclés et doublée de coton certifié bio (139 € le pull, 85 € le sac, Ekyog).

Ces icônes sont des liens vers des sites de partage de signet sociaux où les lecteurs peuvent partager et découvrir de nouveaux liens.
  • Twitter
  • Facebook
  • email
mots-clefs :

Laissez un commentaire