Haro sur la cosmétique bio

avatar

le 18 août 2008

Je passe au vert


© Natura

Les bonnes raisons pour adopter la beauté bio attitude.

Dans la cosmétique conventionnelle, il y a beaucoup d’ingrédients d’origine synthétique, et persistent encore des ingrédients d’origine animale. Il est difficile d’évaluer les effets de ces produits sur notre peau après des années d’application, ni même les conséquences de ces procédés considérés comme polluants sur l’environnement.
Outre l’absence de substances chimiques et polluantes (pesticides, engrais chimiques de synthèse, OGM…) qui, à long terme sont néfastes pour notre corps et pour l’environnement, le produit cosmétique biologique est d’une grande richesse. Il contient une quantité d’ingrédients actifs plus importante et recèle des matières premières vivantes brutes qui ont une efficacité réelle et à long terme.
La liste noire
Pas facile de savoir si le produit cosmétique que j’achète est mauvais pour ma santé et celle de mes enfants. Une chose est certaine, j’évite d’acheter ceux qui contiennent certains éléments comme…
Aluminium Chloride ou Chlorydrate ou Chlorydrex, des sels d’aluminium qui servent d’anti-transpirants dans les déodorants pouvant provoquer des réactions inflammatoires.
BHT et BHA, des molécules qui évitent de rancir. À forte dose, elles auraient des effets cancérogènes sur l’estomac.
EDTA qui sert de liant dans les savons. Il peut fixer les métaux lourds dans l’organisme.
Formaldéhyde, substance classée cancérogène et fortement allergène.
Paraben, le plus connu des ingrédients est accusé de provoquer des cancers du sein.
Paraffinum liquidum, fabriqué à partir du pétrole. Au contraire des huiles végétales, il empêche la peau de respirer.
PEG et PPG, émulsifiants produits à partir de gaz toxiques.
Quaternium (suivi d’un chiffre), agents antistatiques utilisés dans les produits capillaires, non biodégradables et qui irritent la peau.

Lire les 5 labels bio à connaître

Ces icônes sont des liens vers des sites de partage de signet sociaux où les lecteurs peuvent partager et découvrir de nouveaux liens.
  • Twitter
  • Facebook
  • email
mots-clefs :

Laissez un commentaire