Les pâtes font l’unanimité

avatar

le 22 septembre 2008

Je me nourris bien


© V.G.

Gourmands et obsédés du régime en redemandent. Quel est donc leur secret ?

Vantées par les nutritionnistes, car rassasiantes et donc acceptées dans les régimes amaigrissants, faciles à préparer comme à digérer et des plus économiques, les pâtes ont la vedette dans le monde entier.
Diététiques mine de rien
Les pâtes sèches contiennent de 70 à 75 % de glucides, 12 % de protéines, 1 % de lipides et 8 % dans les pâtes aux œufs. Elles apportent de 350 à 400 calories pour 100 g sec. Cuites, et donc gorgées d’eau, leur valeur calorique est très nettement inférieure. Ainsi 100 g de pâtes aux œufs cuites n’apportent que 120 g de calories, 23 g de glucides, 4 g de protéines et 1 g de lipides. Riches en glucides lents, elles constituent des réserves énergétiques parfaites avant l’effort, physique ou intellectuel. À ce titre, les pâtes sont excellentes à consommer régulièrement à condition de ne pas charger l’accompagnement. Certes, elles ne contiennent pas de vitamines et très peu de sels minéraux, en revanche, une fois cuites, elles renferment 2% de fibres.
À chacun sa quantité de pâtes
C’est comme tout, j’en mange avec modération, c’est-à-dire : 50 g entre 1 et 2 ans, 100 g de 2 à 6 ans, de 100 à 200 g de 6 à 13 ans, de 200 à 350 g pour l’adolescent sans problème de poids, de 100 à 200 g pour la femme et de 150 à 350 pour l’homme, selon leurs poids et activités.
Épatantes pour la santé
Indispensables les céréales ou glucides dans la diététique de toute personne saine et sportive, pour carburer sans défaillir lors d’un match ou d’une compétition, comme pour assurer intellectuellement à un examen. Excellentes les pâtes au blé, cette céréale étant exceptionnellement bien équilibrée en nutriments, riche en glucides complexes, protéines, phosphore, magnésium, calcium, potassium et fer. Elle contient des vitamines A, B et des oligo-éléments, l’huile de germe de blé est riche en vitamine E.
Ces sucres dits « lents » doivent représenter de 55 à 60 % de l’alimentation quotidienne. On les trouve également dans la semoule (blé), le riz et les légumes secs.

Lire également L’art d’accommoder les pâtes et Ma recette de coquillettes aux chanterelles

Ces icônes sont des liens vers des sites de partage de signet sociaux où les lecteurs peuvent partager et découvrir de nouveaux liens.
  • Twitter
  • Facebook
  • email
mots-clefs :

Laissez un commentaire