Les fruits séchés

Un concentré d’énergie à mettre dans la poche de toute la famille pour carburer à fond tout l’hiver !

Abricots, bananes, dattes, raisins, ananas, pommes, figues, canneberge (cramberry), mangue… Tous ces fruits séchés moelleux (à ne pas confondre avec les fruits secs oléagineux comme les amandes et les noisettes) sont des sucres naturels.

Bon plan d'hiver, les fruits séchés

Tout bon
Si la vitamine C s’est légèrement évaporée avec l’eau lors du séchage, ils contiennent en revanche quatre fois plus de minéraux que frais (calcium, magnésium, potassium) et un maximum de fibres favorisant le transit intestinal, fibres par ailleurs impliquées dans la diminution du mauvais cholestérol (LDL). Sans oublier leur vertus antioxydantes, le pruneau et le raisin secs en apportant le plus. Revers de la médaille, le séchage augmente la concentration de glucides donc de calories, mais justement on en a besoin l’hiver pour faire face au froid. Toujours est-il que les fruits séchés en contiennent en moyenne 275 kcal pour 100g soit 4 à 5 fois plus que frais. Mais ce ne sont pas des calories vides, car les sucres contenus sont rapidement disponibles pour l’organisme fournissant un carburant immédiat et assurant ainsi le bon fonctionnement des muscles, et pas que physique, n’oublions pas que le cerveau est un muscle. Je mets donc des fruits séchés dans le goûter de mes enfants… et le mien aussi car je continue de m’activer même en hiver (vélo, marche, piscine et ski) et le potassium qu’ils contiennent permettent d’éviter les crampes, le fer et le cuivre, la fatigue musculaire. Et tant qu’à bien me nourrir, je les préfère bio.

Livre de recettes de 20 fruits séchés
Les recettes de 20 fruits séchés

À table aussi
Excellents en encas, les fruits séchés s’intègrent merveilleusement aux recettes de cuisine, enrichissant tant un petit-déjeuner, à intégrer au yaourt et au milk-shake, que donnant le ton à un plat comme le tajine ou le couscous, et en dessert dans le cake ou la crème dessert. Pour ce faire, Amandine Geers et Olivier Degorce nous livrent « Je cuisine les fruits séchés », 38 recettes alléchantes d'une vingtaine de fruits pour enrichir les menus, séduire les papilles des gourmands habituellement récalcitrants aux fruits frais et avoir une pêche d’enfer tout l’hiver.

Recette de fruits séchés
Festifs les fruits séchés garnis d'une fine pâte d'amande « maison » à servir en dessert et au goûter, et à l’heure du thé pour nous les copines.

Ingrédients (20 fruits garnis) : 10 abricots secs, 10 pruneaux moelleux, 20 amandes, 50 g de poudre d’amandes, 1 pincée de cannelle, 1 pincée d’anis vert (comme j’aime pas l’anis, je le remplace par de la fleur d’oranger) et du lait de riz.

recette de fruits secs garnis de pâte d'amande
Miam, les fruits secs garnis !

Préparation : Je fais tremper les amandes dans l’eau pendant au moins 2h, les abricots et les pruneaux pendant 1h. Et je mélange la poudre d’amandes et l’anis dans un bol, ajoute du lait de riz afin d’obtenir une pâte ferme (et ma fleur d’oranger si j’ai pas mis l’anis) et laisse reposer.
Je rince ensuite les abricots et les pruneaux que je sèche sur du papier absorbant, puis je dénoyaute les pruneaux, ouvrant au couteau les fruits à moitié. Je décortique les amandes (si elles ont encore leur peau brune).
Je garnis alors les fruits tantôt avec deux amandes, tantôt avec une petite cuillère de pâte d’amandes et range joliment les fruits les uns contre les autres dans un plat à servir.
Je les filme et les conserve au frigo pendant 1h à 2h pour qu’ils soient encore plus moelleux.
Une gourmandise qui se conserve longtemps… enfin ça dépend des gourmands que j’ai à la maison !

« Je cuisine les fruits séchés », collection Facile & Bio, 12 €, Éditions Terre Vivante. En librairie. Voir le site : Terre Vivante
Pour info, Olivier Degorce organise des ateliers cuisine bio alliant plaisir, santé et bon sens écologique : www.whats-for-dinner.info