Je fais mes yaourts

Je fais mes yaourts « maison », l’assurance de manger « bon », savoureux, varié et unique.

yaourtAvec 21 kilos consommés par personne et par an, le yaourt est l’un des desserts préférés des Français et séduit petits et grands par sa fraîcheur et ses bienfaits.
Source : Comportements et Consommations Alimentaires des Français du Credoc 2007.

En effet, au rayon fraîcheur du supermarché, je ne sait quels yaourts choisir tant il y en a, cela dit ils ne sont pas tous bons, en goût comme pour ma santé.

Bon le yaourt ?
Aliment peu calorique,yaourt

Cet été, j’ai trouvé dans une brocante une yaourtière de Mathusalem, ça m’a donné envie de les faire moi-même.
Bon ça a évolué depuis, aussi je l'utilise pour servir les sauces, et j’ai investi dans la dernière yaourtière de Seb « Multi Délices ». Du coup tout le monde en mange, même Jules, c’est qu’il est gourmand !

Bon plan,
la yaourtière 3-en-1

Avec la yaourtière « Multi Délices », non seulement, je peux réaliser mes yaourts et fromages blancs (nature ou salé) « maison », mais également des desserts laitiers comme la traditionnelle crème brûlée, le flan coco ou le clafoutis… Et ce au lait de vache comme au lait de chèvre ou au yaourtAvec son format familial, je fais 12 pots de verre de 140 ml chacun (avec couvercle) en une fournée. Ce que j’aime, c’est son fonctionnement intuitif (très féminin), il suffit de choisir le mode «yaourt», «fromage blanc» ou «dessert lacté» et c’est parti, je n’ai eu que ma tambouille perso à faire. Je m’inspire du livret de recettes fourni et je teste un maximum d’ingrédients pour les rendre plus savoureux que jamais et uniques en leur genre. Voici ma recette de yaourt « maison » préférée…

Recette
Yaourt à la pâte de spéculos

Ingrédients (12 pots) : 1,5 L e lait, 12 c. à s. de pâte de spéculos, 120 g de yaourt nature (1 pot de yaourt blanc Bonne Maman, l'assurance qu'il n'est pas trafiqué).yaourt

Préparation : Je dépose au fond de chaque pot une grosse cuillère à soupe de pâte de spéculos. Dans un saladier, je mélange à la fourchette le lait et le yaourt jusqu’à ce que la préparation soit homogène, puis je la verse délicatement dans les pots.
C’est tout, ça m’a pris 5 minutes !
Je fais ensuite cuire en « mode yaourt » 8h à 12 h pour plus de fermeté, mais sans avoir à surveiller ni risquer de les cramer, et laisse ensuite refroidir, puis je les conserve au frigo.

>Idée gourmande : Je peux varier les plaisirs en remplaçant la pâte de spéculos par de la crème de marron, de la purée d’amande ou de la confiture de lait… Oui ce n’est pas léger, mais c’est tellement bon !

Ah, et je ressors de ma bibliothèque le bon livre « Laits et yaourts végétaux faits maison » pour varier les plaisirs et dans lequel il y a entre autre la recette de yaourt
J’ai la flemme
Maintenant, lorsque je n’ai pas le temps de faire mes yaourts moi-même, je m’en remets à Bonne Maman qui a su conserver la recette traditionnelle du bon yaourt au lait entier et à la crème fraîche pour une délicate onctuosité (meilleure que la farine !), et a le bon goût de sortir régulièrement de nouveaux parfums de ses fameuses confitures qui rendent ses yaourts particulièrement gourmands, comme à la Mirabelle, Rhubarbe, Cerise ou Vanille Naturelle, en plus des plus sages recettes de yaourts à l’Abricot ou à la Fraise, au demeurant exquis.

SEB : 149,49 € la yaourtière. Tél. : 0974 501 021, www.seb.fr
Bonne Maman : au rayon frais du supermarché.