Chantiers jeunes

Voyager et se rendre utile permet aux jeunes de progresser dans leur développement personnel.

Bénéfiques les chantiers solidaires sont ouverts à toute personne majeure et en bonne santé, à l’esprit d’équipe, d’ouverture et de flexibilité. Ils conviennent parfaitement aux jeunes désireux de découvrir le monde, de se perfectionner dans une langue, voire de faire un stage professionnel, tout en se rendant utile aux autres.

3 belles pistes à suivre…

vacances ados
Gratifiantes, les vacances humanitaires ©RealGap

Apprentis architectes solidaires. Voici une belle opportunité pour nos grands de 18-25 ans que ces vacances constructives à « Bâtir la maison d’une famille guatémaltèque », organisées par Real Gap, le nouveau tour opérateur spécialisé dans les vacances dédiées aux jeunes de 18-25 ans, qui décline ainsi 20 séjours linguistiques, éco-volontaires, solidaires d’une semaine à un an à travers le monde. D’une part, ils vont perfectionner leur Espagnol en partageant le gîte chez l’habitant, et découvrir la civilisation Maya dans la vallée de Panchoy à Antigua, ville, classée  » Patrimoine de l'Humanité  » par l'UNESCO, avec ses rues pavées, ses toits de tuiles et ses monuments coloniaux, D’autre part, ils vont se rendre utiles en construisant une maison pour une famille démunie en 6 jours, apprenant les rudiments de l’architecture dans la joie et la bonne humeur. Les jeunes sont logés chez l’habitant ce qui leur permet de perfectionner l’Espagnol. À partir de 739 € par personne le séjour de 2 semaines « Bâtir la maison d’une famille guatémaltèque », Real Gap.

«On part avec l’envie de beaucoup donner et on revient en s’apercevant qu’on a énormément reçu.» Sœur Emmanuelle

Sœur Emmanuelle recrute !
De son côté, l’association laïque Asmae créée par sœur Emmanuelle en 1980 recrute des jeunes âgés d’au moins 18 ans pour partir au moins 3 semaines sur des chantiers de solidarité toute l’année et notamment à Madagascar, au Mali et aux Philippines, ainsi qu’au Burkina Faso, en Inde, en Égypte, au Liban et au Soudan. Asmae permet ainsi à 74 000 bénéficiaires de « vivre debout » par l’accès à l’éducation, à la santé et l’accompagnement psychosocial. Cette action est possible grâce à l’aide des bénévoles qui sont tous des personnes en bonne santé, peu importe leur qualification et leur confession, c’est l’esprit d’équipe, d’ouverture et de flexibilité qui prime pour la réussite des chantiers. Sur les 3 semaines d’engagement, deux sont consacrées aux travaux de rénovations, d’animation, de traduction, etc, et une semaine est réservée à la découverte du pays.

vacances ados
Sur les traces de Sœur Emmanuelle ©Asmae

Mélanie, bénévole chantier Asmae au Liban en 2010 : « Des gens formidables, la découverte d’un pays atypique, tout en contraste mais très beau, attachant et encore hanté par la guerre. Des idées, des visons du monde différentes. Des sourires d’enfants, mon 14 juillet le plus émouvant de ma vie. Un regard sur le Moyen-Orient, que je ne connaissais absolument pas, des souvenirs, des gens à revoir… »

vacances ados
Mission humanitaire ou éco-volontariat axé sur la protection de la nature ©P.A.

Missions humanitaires
Dans la région grenobloise, l’antenne française de Projects Abroad, organisation internationale de volontariat créée en 1992, propose des missions humanitaires axées sur l’enseignement des enfants et l’encadrement sportif, de l’éco-volontariat axé sur la protection de la nature et des animaux sauvages, et des stages conventionnés de médecine et de journalisme en Afrique, Asie, Amérique Latine et Europe de l'Est, permettant à chacun de progresser dans son développement personnel. Des expériences sur le terrain concrètes conduisant à des débouchés concrets.

• Real Gap, Tél : 01 44 75 09 89, voir le site : www.realgap.fr
• Asmae, Association Soeur Emmanuelle : 26, bd de Strasbourg, Paris 10e. Tél : 01 44 52 11 94, voir le site : www.asmae.fr
• Projects Abroad : 04 76 57 18 19, voir le site : www.projects-abroad.fr