La plante d’août

Bienvenue à la maison au Dieffenbachia !

Allez les Juilletistes, haut les cœurs ! Août est une période tranquille et donc favorable pour refaire la décoration intérieure de l’appartement, changer les plantes… En voici une bien de saison, le Dieffenbachia, magnifique buisson d’intérieur à la forme asymétrique légèrement fouillie, aux feuilles d’un vert clair bariolé qui joue avec la lumière, au point

d’être souvent utilisé en décor sur les plateaux hollywoodiens. Originaire d’Amérique centrale et d’Amérique du Sud, cette plante tropicale s’accommodant d’un espace clair ou semi-ombragé et d’une température 15°C minimum, doit son nom à Johann Friedrich Dieffenbach qui était en 1830 responsable des jardins du palais impérial de Schönbrunn à Vienne, le palais préféré de la fougueuse Impératrice Sissi.

Un partenaire bien-être
C’est une plante facile à vivre, un arrosage généreux du printemps à l’automne et un peu moins l’hiver, un petit nettoyage des feuilles de temps à autres pour leur redonner du lustre et cette plante très Jemesensbien, prend soin de moi. Oui ! Le Dieffenbachia fait partie de ces aux propriétés dépolluantes donc à placer sans hésiter à proximité d’un ordinateur ou tout autre appareil électronique, pour en éloigner les ondes électromagnétiques et gagner en mieux-être général. Bon maintenant, si chez moi c’est la silicone valley je ne vais peut-être pas installer une forêt de Dieffenbach, mais passer à un système de prévention plus féroce.

À respecter, sinon gare !
Petite mise en garde aux familles ayant des enfants ou des chiens et chats qui auraient l’idée d’aller les mâchouiller en douce, le Dieffenbachia est « ceinture noire de self-defense », dégageant un suc toxique à ne pas ingérer.
Lire également Quel est mon égo-végétal ?

Dieffenbachia, Office Hollandais des Fleurs. En vente dans les jardineries.