Sur les routes du Comté

Je savoure le temps de vivre en Pays Comté, au cœur du massif jurassien.

Là-haut sur la montagne, à deux pas de la Suisse, l’est un pays tout en saveur et en douceur de vivre qui fleure bon le fromage et la vigne. Un fromage, le Comté, à l’Appellation d’Origine Protégée (AOP) produit sur un territoire qui s’étend sur le Jura, le Doubs et l’Ain. Région où il fait bon crapahuter en cette saison estivale les papilles sans cesse titillées entre fermes-auberges, fruitières et caves, et musées-fromagers, avec des étapes tant gourmandes que douillettes à la ferme.

Du bon, de l’artisanal
Ce fromage cru à pâte pressée cuite produit depuis des siècles est toujours élaboré artisanalement dans 160 fruitières (petites fromageries), le lait provenant des vaches Montbéliardes nourries à l’herbe fraîche en pâture l’été et de foin séché à l’étable l’hiver venu, élevées dans près de 3000 exploitations familiales qui pratiquent une agriculture extensive (qui ne vise pas de rendements élevés mais la qualité).
Le Comté est riche en phosphore, en calcium, en sels minéraux et en protéines. Il est élaboré sans aucun additif ni colorant, c’est un aliment sain et naturel à savourer, à mettre volontiers sur

Escapades gourmandes
Le Pays du Comté s’apprécie tout l’été, soit en picorant ici et là une visite de ferme, une auberge, un musée au fil des randonnées, brochure de la région en main (gratuite sur demande), soit en optant pour une escapade gourmande de 2 à 3 jours à vivre en semaine ou le temps d’un week-end. Les deux se faiant en voiture d’un site à l’autre, ou lors de randonnées pédestres, à VTT, etc, à chacun sa façon de découvrir une région. Au menu des réjouissances, par exemple :
Escapade gourmande autour des fromages de la Vallée de la Valserine, avec balade jusqu’à la Fromagerie de l’Abbaye à Chézery et passé le col de la Faucille, halte à l’Hôtel La Mainaz 3 étoiles petit coin de paradis qui fait rimer gastronomie et convivialité (à partir de 85 € par personne pour 2 jours/1 nuit, www.ain-tourisme.com).
Week-end rencontres sensorielles de 3 jours et 2 nuits, un mix de visites d’une fruitière à Comté et d’un caveau de vigneron, de dîner gastronomique et déjeuner autour du Comté et d’un vin du Jura et de bien-être à l’hôtel du Bois-Dormant en son espace de détente avec piscine, spa, sauna, hammam (235 € par personne en chambre double, www.bois-dormant.com).

Les ambassades du Comté
Le Comté est bien plus qu’un grand fromage, c’est un patrimoine partagé depuis plus de 1000 ans par tout un territoire, le Massif du Jura, qui ne reste pas pour autant confiné dans ses montagnes d’origine. Premier fromage AOC français en tonnage (plus de 50 000 tonnes annuelles), il se déguste aujourd’hui partout ou presque dans le monde, véhiculant dans chacune de ses meules un peu de ces terroirs qui le voient naître chaque jour. Le Comté a donc ses Ambassades à Annecy, Épinal, Lille, Lyon, Paris, Saumur, Lons, Vannes, Thonon-les-Bains, qui sont autant de petites enclaves des Montagnes du Jura.

Plus d’informations pour partir au Pays du Comté : www.lesroutesducomte.com. Demander les brochures gratuites.
Centre régional de contacts des Montagnes du Jura : Tél. : 0 810 08 48 18. Voir le site : www.montagnes-du-jura.fr