Zen, la harpe celtique

La musique adoucit les mœurs et plus encore la harpe celtique, un instrument de bien-être et de développement personnel. La nouvelle tendance pour se sentir bien !

Les vacances sont loin, la rentrée aussi, déjà un peu stressée, stop ! Rien de tel que la musique douce pour retrouver le calme, l’écouter et la jouer aussi. Tendance la harpe celtique, la vraie, l’authentique harpe, de celle qui renoue avec la tradition des griots et bardes celtiques, celle dont joue si joliment Eve Mc Telenn…

L’harp’therapy
Eve Mc Telenn, harpeuse pédagogue, joue de la harpe pour son plaisir depuis 11 ans et a ouvert en février 2009 un atelier de musique d’un genre nouveau « Harpa atelier » accessible à tous. De même, par la douceur de la pratique elle soulage psychologiquement les malades et, au moins, leur fait oublier un temps leurs souffrances, comme cela se pratique aux États-Unis. « Attention, je ne me prétend pas thérapeute, juste une musicienne qui souhaite apporter un moment de douceur sans prétention, notamment auprès des malades, personnes âgées y compris celles atteintes d'Alzheimer comme pour la Maison de retraite Résidence Brune à Paris, et des enfants également qui apprécient la musique douce de la harpe et aussi sa joie. » Eve donne également des concerts rien que pour le plaisir et la détente.

Leçons de harpe
Pas facile de trouver des cours de harpe celtique, encore moins d’en posséder une, allez-vous me dire. Certes, sorti d’Irlande et de la Bretagne, ça devient folklo !

Cependant, Eve donne des cours particuliers ou en groupe à des passionnés de tous âges et tous horizons zen, au Piano Center à Paris-Porte de Vanves. « L’intérêt d’aller jouer au Piano Center est que chaque élève dispose d’une harpe professionnelle Aziliz, peut donc travailler efficacement » et surtout qu’il n’a pas eu à la trimballer dans le métro.
Par ailleurs, Eve organise des stages et, bien pratique, des cours de harpe par Skype en direct et à distance, il suffit d’avoir une bonne webcam, reste à avoir une harpe, bien accordée et de la bonne volonté.

Que du bonheur !
Ce qui est génial avec la harpe, c’est qu’on démarre rapidement. C’est pourquoi les cours d’Eve Mc Telenn séduisent la gente féminine de plus de 30 ans qui peut ainsi se mettre à la musique sans contrainte, rien que pour le plaisir et le zen !
Il suffit de regarder les mains d’Eve et de faire comme elle. La main droite sur les cordes fait sortir la mélodie, puis à l’aise, la main gauche vient l’enrichir et en 2h de cours on joue déjà un morceau même si on n’a pas la partition. La méthode d’Eve est basée sur l’oral et la mémorisation, et pour celles et ceux qui connaissent le solfège, ils peuvent travailler avec la portée à disposition. Ainsi la première année de harpe, on apprend 12 morceaux progressifs « sans style particulier afin que chacun construise le sien » précise Eve Mc Telenn.
Cette méthode de « tradition orale » permettait de solliciter des parties de notre corps peu travaillés comme une certaine mémoire, auditive et visuelle, mais aussi la synchronisation ou la dissociation des mains. Plus encore, la musique et notamment la harpe celtique permet de reprendre confiance en soi, bref, se faire du bien.

Eve McTelenn : 06 75 98 38 72. Voir le site : www.evemctelenn.com
et le site de « Harpa Atelier »: www.breizh-harp.com/concepteur/initiation.htm
Initiation à partir de 60 € (en groupe). Cours par heure : 40 €
Possibilité de prix pour venir à 2 (entre copines ou en couple)
Piano Center : 2 rue Wilfrid Laurier, Paris 14e (Porte de Vanves).