Je porte un casque

Il est plus raisonnable de pratiquer certains sports casqué, tel le vélo…

Si l’activité physique a des effets bénéfiques sur la santé, elle peut faire « perdre » la tête… Alors pratiquons casqué, c’est plus raisonnable à défaut d’être obligatoire dans la pratique « loisirs ».
En effet, d’après les études cas-témoins réalisées sur le port du casque, celui-ci protège des blessures à la tête, et particulièrement des blessures graves. Pourtant, le taux de port du casque en France est très variable. Le casque semble être très utilisé dans les pratiques sportives car la plupart des clubs cyclo-sportifs et des évènements sportifs exigent le port du casque. Il semble assez utilisé chez les enfants (0-10 ans) de par la pression des parents. En revanche, il semble moins utilisé chez les personnes qui pratiquent le vélo comme moyen de déplacement. Or, les analyses concernant l’effet du port du casque révèlent que les cyclistes casqués ont un risque de blessure grave à la tête divisé par 3,1 par comparaison aux cyclistes non casqués, réduisant plus la gravité des blessures à la tête que la présence de blessures à la tête.
Branché vélo et casque, je me rallie aux membres de Jeporte1casque.
Lire également Les chiffres sur le port du casque chez les adultes comme les enfants et adolescents.